Aujourd’hui je délaisse les remontés mécaniques et je décide d’aller faire de la randonnée alpine au parc de la Jacques-Cartier.  À mon arrivé, le soleil ne brille pas mais les oiseaux chantent!  Le parking est presque vide.  La majorité des gens présents enfilent des raquettes et empruntent les sentiers pédestres.  Il y a un beau chalet à l’accueil avec une vue sur la rivière.  Le préposé nous informe que 8-10 cm sont tombés la veille et que très peu de skieur sont venus skier depuis la bordée.

Je colle les peaux de phoques sur mes skis et j’entreprends une montée dans le secteur hors-piste le Belleau.  La neige sur le sol confirme bien les dires du préposé à l’accueil.  Les conditions sont surprenantes par rapport à nos attentes!  Avec la douce température et l’énergie dépensé à monter, ce n’est pas trop long que j’ai chaud et j’enlève des couches de vêtements.  La montée nous prend environ une heure et demi.

 

Arrivé au sommet, c’est maintenant le temps d’enlever mes peaux de phoques, de manger une collation et de profiter de ma descente bien méritée!  Nous descendons dans de la belle poudreuse en prenant tous les sauts que nous pouvons prendre.  La zone hors-piste est assez large et permet de prendre plusieurs routes différentes.  Il y’a la possibilité de prendre des pentes abruptes et des pentes plus douces.  Le secteur Belleau est très plaisant à skier et il est bien aéré.  La descente vaut certainement l’exercice de la montée!

Le parc de la Jacques-Cartier, situé proche de la ville offre des conditions de skis hors-piste étonnantes.  Je vais certainement y retourner si les conditions me le permettent afin de dévaler le secteur hors-piste de la Matteucie!

Bon ski!

S'abonner
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !