MAJ – CÔTÉ GAGNE UNE AUTRE MÉDAILLE D’OR POUR LE QUÉBEC LORS DE LA COURSE SUR ROUTE

Le Québec a remporté jeudi une autre victoire aux Jeux d’été du Canada, Pier-André Coté s’adjugeant la course sur route masculine. Il s’agit de la troisième médaille d’or du Québec en quatre épreuves de cyclisme sur route.

Lors de cette course de 120 kilomètres, en neuf boucles de circuit autour du parc provincial Birds Hill, un groupe de prétendants s’est détaché du peloton dès les premiers kilomètres. Les tentatives de s’échapper de ce groupe se sont toutes avérées infructueuses pendant la plus grande partie de la course, jusqu’à ce que six coureurs se détachent alors qu’il restait moins de 40 kilomètres à parcourir.

Le groupe de tête final se composait de deux coureurs du Québec (Coté, Marc-Antoine Soucy), d’un de l’Alberta (Connor Toppings), d’un de la Colombie-Britannique (Jay Lamoureux), d’un de la province hôte du Manitoba (Willem Boersma) et d’un de l’Ontario (Trevor O’Donnell). Dans le dernier kilomètre, Coté et Toppings ont réussi à creuser un écart, et Coté a franchi la ligne d’arrivée trois secondes devant Toppings. Lamoureux a remporté la médaille de bronze pour la Colombie-Britannique.

«Nous voulions durcir la course» a expliqué Coté, qui a remporté la médaille d’argent du contre-la-montre mardi. «Nous avions une équipe forte, composée de cinq coureurs, mais il était difficile de s’échapper parce que le parcours était plat et assez facile. Le seul problème aurait pu être le vent, mais en fait ce facteur n’a pas trop joué. Alors nous avons dû durcir la course, et cela a payé. J’étais le sprinteur de l’équipe, et c’était la carte que nous avons dû jouer aujourd’hui.»

Le gérant de l’équipe québécoise, Pascal Choquette, a déclaré : «Nous avons obtenu un bon résultat, et c’est ce à quoi nous nous attendions. Sur un parcours facile comme celui-là, il est difficile de gérer la course et d’isoler les autres équipes. Dans l’échappée finale de six, nous étions la seule équipe à avoir deux représentants, alors nous savions que c’était bon pour nous.»

 

Cyclisme sur route femmes

Simone Boilard a bataillé fort, et ce, jusqu’aux derniers mètres, pour s’emparer de la victoire à la course sur route présentée aux Jeux du Canada, à Winnipeg. La cycliste de la Belle Province l’a emporté par une roue devant l’Ontarienne Katherine Maine, qui, elle-même, coiffe de peu l’Albertaine Anna Talman. Aussi bien dire qu’il s’agissait d’une fin de course très serrée. Si l’arrivée a été chaudement disputée, il en a été autrement du reste de l’épreuve. Face aux nombreuses tentatives d’échappée initiées par les Québécoises, les autres compétitrices se sont contentées de les neutraliser, sans jamais renchérir. « Du début à la fin, nos filles ont été très actives. Malheureusement, les autres provinces étaient en mode défensif et ont fait une course négative. Et comme le parcours n’était pas sélectif, c’était difficile de se démarquer. On a donc dû se rabattre sur le sprint final », a raconté Pascal Choquette, entraîneur de l’équipe du Québec.Ariane Bonhomme a, elle aussi, réussi à percé le top-10, grâce à un sixième place. Les trois autres représentantes du fleurdelisé, Ann-Pascale Ouellet, Catherine Ouellette et Dafné Théroux-Izquierdo, sont quant à elles rentrées une après l’autre, de la 11e à la 13e place.« Dafné a quand même fait partie d’une échappée qui a été chercher jusqu’à près d’une minute d’avance sur le peloton. Mais ça n’a pas tenu le coup. Catherine a chuté en début de course. Heureusement, il n’y avait pas de blessure et elle a pu revenir rapidement », a-t-il ajouté au sujet de l’épreuve qui s’est déroulée sous la pluie et par temps froid.Compte tenu du travail assumé par ses protégées, l’entraîneur ne pouvait qu’être ravi, même si le déroulement de la course laissait à désirer. « Je suis très satisfait. Nos filles ont fait un travail exemplaire. Elles ont fait de bonnes attaques et ont respecté le plan de match. Toutes les filles ont participé au succès et à la victoire », a-t-il conclu.

Cyclisme sur route hommes

Crédit : Équipe du Québec

Pier-André Côté, Adam Roberge, Simone Boilard
et Catherine Ouellet sont les cyclistes québécois
médaillés mardi à Winnipeg

Pier-André Côté (Saint-Henri-de-Lévis), a imité sa coéquipière Simone Boilard en remportant la médaille d’or de la course en ligne présentée dans parc provincial Bird Hills. À l’instar de trois de ses coéquipiers, l’éventuel gagnant a fait partie du groupe de tête d’une quinzaine de coureurs qui s’est détaché en début d’épreuve.L’échappée qui allait se rendre jusqu’au bout a pris naissance avec trois tours à faire et Côté et Marc-Antoine Soucy (Amos) ont fait équipe alors que Côté a été désigné comme celui qui tenterait sa chance au sprint, car Soucy avait déjà payé de ses efforts.« Je devais jouer mon plan et attendre Marc-Antoine, alors c’est l’autre qui avait la pression pour rouler », a soutenu Côté, aussi médaillé d’argent au contre-la-montre. « Ç’a été facile de le régler au sprint, car il (l’Albertain) m’a amené jusqu’à la ligne et j’ai pu le passer à 200 mètres de l’arrivée. C’est super pour le Québec! »Soucy termine quatrième, Adam Roberge (Prévost), Raphaël Auclair (Québec) et Nickolas Zukowsky (Sainte-Lucie-des-Laurentides) ont quant à eux fini 7e, 10e et 38e.

 

Sources : FQSC et Sportcom, Équipe du Québec