Edmundston est une ville dynamique, pas très loin du Québec. Le français y est la langue principale, mais avec un léger accent et des expressions si charmantes ! Vous connaissez notre attachement pour ce coin du Nouveau-Brunswick, car nous vous en avions parlé l’été dernier suite à notre virée de vélo de montagne là-bas.  D’ici là, voici pourquoi vous devriez vous aussi y planifier un séjour.

Ouvert à l’hiver 1969, le Mont Farlagne avait à ses débuts seulement quatre pistes de ski. Le centre de plein air en compte aujourd’hui 22 pour tous les calibres de skieurs. Les week-ends, le centre est ouvert aussi pour le ski de soirée. Ajoutez à cela deux pistes pour la glissade en tubes ; un parc à neige comprenant une quinzaine de modules ; un mur d’escalade de glace de 30’ de haut et, au sommet de la montagne, dans les Sentiers Madawaska, une quarantaine de kilomètres de pistes de vélo de montagne damées et prêtes à accueillir les cyclistes en fatbikes et les raquetteurs. Pour vous rendre aux Sentiers Madawaska, vous pouvez soit grimper la montagne en raquette ou emprunter la remontée mécanique. Les fatbikes sont disponibles en location directement au centre de plein air.

Tout à côté, sur le terrain du Club de golf Fraser, les fondeurs peuvent s’en donner à cœur joie, tout comme les raquetteurs d’ailleurs dans les sentiers qui font respectivement 10 km et 5 km.

Au chalet principal, les skieurs pourront se ravitailler soit à la cafétéria au restaurant ou au bar. Les week-ends, un chansonnier est sur place dans la journée pour divertir les amateurs d’après-ski. Un grand feu de camp brûle aussi au pied des pentes, à la satisfaction des skieurs qui s’y arrêtent pour relaxer un moment.

Acquis en 2015 par un groupe d’acheteurs dynamique, les nouveaux propriétaires de la montagne tentent actuellement de transformer le centre en station de plein air en activité sur quatre saisons. Surveillez leurs mises à jour !