Grosse journée pour nos canadiens avec 2 membres de l’équipe sur le podium en Super-G à St-Mortiz (SUI) ce matin !

Une médaille d’or bien méritée pour Erik Guay et une de bronze pour Manuel Osborne-Paradis de la Colombie-Britannique.

 

Érik Guay IG

Extrait du fil Instagram d’Érik Guay. Cliquez sur l’image pour le fil complet.

 

Erik Guay, champion du monde du super-G!

Montréal, 8 février 2017 (Sportcom) – Erik Guay a ajouté un deuxième titre mondial à son palmarès. Après celui de la descente obtenu en 2011, le skieur de Mont-Tremblant a mis la main sur celui du super-G, mercredi, aux Championnats du monde disputés à St-Moritz en Suisse.

Guay, qui a stoppé le chrono à 1 minute 25,38 secondes n’a pas été le seul Canadien sur le podium. Manuel Osborne-Paradis (+0,51 s), de la Colombie-Britannique, a remporté le bronze. Le Norvégien Kjetil Jansrud (+0,45 s) s’est faufilé entre les deux Canadiens.

« C’est incroyable! Après toutes mes blessures et mon accident la semaine dernière à Garmish, c’est fou d’être ici en tant que champion du monde », a déclaré Guay au service des nouvelles de la Fédération internationale de ski.

« J’ai de la difficulté à dire ce que je ressens. Et d’être sur le podium avec mes deux amis Manuel et Kjetil rend le tout encore meilleur. »

Cette victoire à 35 ans fait de Guay le skieur le plus âgé à remporter une médaille d’or aux mondiaux. Le seul autre podium de Guay cette saison avait été une troisième place au super-G de Val Gardena, en décembre dernier.

Il s’agit des deuxièmes Championnats du monde consécutifs où un athlète québécois monte sur le podium du super-G. En 2015, à Beaver Creek (Colorado), Dustin Cook avait été décoré de la médaille d’argent. Mercredi à St-Moritz, le skieur de Lac Ste-Marie a été contraint à l’abandon.

Les courses feront relâche jeudi et reprendront vendredi. Marie-Michèle Gagnon s’élancera au combiné.

Source : Sportcom

S'abonner
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !