Suite à un heure et demie de route sur la 73 Sud et dans les rangs de la Beauce, une route que j’apprécie beaucoup, j’arrive au Mont Orignal.
 Avec une température froide (-15° C) et ciel ensoleillé, je rejoins mes deux amis Beaucerons.  L’un d’eux est venu nous rejoindre vers midi avec sa motoneige par les chemins d’accès qui mènent directement à la cafétéria de la montagne.  La poutine et les cheeseburgers sont excellents, selon lui.
Plusieurs groupes scolaires étaient présents aujourd’hui.  L’achalandage sur la montagne était donc plutôt élevé pour un mercredi.  Il y’a un seul télésiège au Mont Orignal et il est très efficace avec des sièges à six personnes.  Le temps d’attente était quasi-nul tout au long de la journée.
Au niveau du ski, plusieurs pistes étaient fermées (14/24 d’ouvertes).  Avec une base durcie et une neige abrasive, j’ai tout de même trouvé que la montagne offrait plusieurs pistes avec un bon dénivelé.  Les pistes étaient très plaisantes à skier.  Seulement une piste à bosses était ouverte aujourd’hui.  Les bosses dans la Québecoise étaient dures et un peu glacées.  De la neige ferait certainement du bien aux pistes à bosses et permettrait l’accès aux sous-bois du Mont Orignal.
La St-Odilon est ma piste préférée de la journée avec ses courbes  et formes qui permettent de sauter et d’apprécier le paysage.
Le Mont orignal est une belle montagne avec plusieurs sections et sous-bois à découvrir.  Situé pas trop loins de Québec, je vais certainement y retourner lorsque la neige sera au rendez-vous!
S'abonner
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !