Suite à l’annonce de la signature d’un contrat entre Léandre Bouchard et BH SR-Suntour-KMC. Le fabricant de vélo de Saguenay a tenu à saluer ce départ et souligner la qualité de sa collaboration avec l’athlète.

Voici donc le communiqué émis par Devinci :

C’est sur un vélo en pleine course sur route que David Régnier-Bourque, directeur marketing chez Devinci, a approché Léandre Bouchard pour la première fois. Ce dernier se faisait déjà remarquer pour ses bons résultats et le manufacturier était à l’affut de nouveaux talents. Après quelques discussions avec Léandre et son entraîneur Jude Dufour, l’entente était conclue en 2011. Bien malin celui qui aurait pu prédire que l’athlète, le coach et le vélo se retrouveraient aux Jeux Olympiques cinq ans plus tard ! Bien que l’entente soit maintenant à terme, on a toutes les raisons de se réjouir pour Léandre.

C’est ce que Devinci a souhaité démontrer à l’athlète et son coach (la semaine dernière), lors d’une brève visite à l’usine. Pour l’occasion, le jeune prodigue a reçu des affiches le montrant en pleine action à Rio, où il a terminé 27e, premier chez les Canadiens. Léandre avait aussi un petit quelque chose pour l’entreprise, soit une réplique du maillot qu’il portait aux Olympiques. Mieux encore, il fut convenu que le vélo serait remis tel qu’il a été roulé pendant les Jeux, ajoutant une pièce de choix à la collection Devinci.

Félix Gauthier, président de l’entreprise, a profité de l’occasion pour remercier Léandre de son excellente collaboration avec Devinci. Comme il l’a rappelé : « Léandre a fait rayonner notre marque avec brio. Ce fut un privilège de travailler avec lui et nous sommes vraiment fiers d’avoir pu contribuer, à notre manière, à le propulser dans une équipe professionnelle ». Rappelons que Léandre évoluera maintenant avec BH SR-Suntour-KMC, ce qui lui permettra d’avoir un meilleur soutien lors des courses, entre autres au niveau mécanique. Ce qui est majeur comme impact pour un athlète. « Je n’aurai plus à voyager avec deux vélos complets en plus de l’équivalent en pièces lors de mes prochaines courses », racontait Léandre. Et comme Devinci n’a pas d’équipe professionnelle sur le circuit international de vélo de montagne XC, ce support était impossible à offrir.

Pour Jude Dufour, nommé Entraîneur de l’année par Cyclisme Canada, nul doute que la région a su faire une différence dans le parcours de Léandre. Règle générale, un athlète de son niveau aurait quitté son milieu pour se rendre dans un camp de développement professionnel. L’athlète – tout comme le coach – ont été sollicités à maintes reprises, mais ils ont choisi de rester à Alma. « Pourquoi le fait d’habiter en région serait un problème ? Pour nous, c’est un atout. Le milieu nous supporte énormément et ça fait toute la différence. C’est personnellement ce dont je suis le plus fier : que Léandre ait prouvé que c’était possible d’atteindre un niveau professionnel en demeurant en région. C’est un message très porteur pour les jeunes athlètes de partout. »

Enfin, Léandre Bouchard a remercié toute l’équipe de chez Devinci pour l’avoir si bien mis en selle. « C’était vraiment une fierté pour moi, de rouler sur un produit régional. La proximité de l’usine, l’opportunité de parler directement au département de Recherche et Développement, c’était un bel avantage. Je suis vraiment content d’avoir amené le savoir-faire régional jusqu’aux Olympiques! »

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.