Le Temple de la renommée du cyclisme canadien, établi en 2015, reconnaît les contributions et accomplissements exceptionnels aux courses de cyclisme, au Canada ou pour le Canada. Ce Temple honore pour l’instant deux catégories de membres : les bâtisseurs et les athlètes. Jusqu’à présent seize personnes ont été intronisées membres du Temple de la renommée, à savoir quatorze athlètes et deux bâtisseurs, qui ont été choisis en 2015 et en 2016.

La cohorte de 2017 comporte trois athlètes et un bâtisseur, qui seront honorés à l’occasion des célébrations annuelles du Temple de la renommée du cyclisme canadien qui auront lieu le dimanche 1er octobre au club de golf RattleSnake Point de Milton, parallèlement au Championnat canadien de cyclisme sur piste. Les athlètes intronisés sont Gary Longhi, Karen Strong et Steve Smith, tandis que le bâtisseur honoré est Albert Schelstraete-Coulier.

Gary Longhi, paracycliste et de multiples fois paralympien, a obtenu les meilleurs résultats parmi tous les cyclistes canadiens aux Jeux paralympiques d’Atlanta en 1996, remportant une médaille d’or au contre-la-montre individuel (CMI) et une médaille de bronze à la course sur route. Il avait déjà remporté la médaille d’argent au CMI aux Jeux paralympiques de Barcelone en 1992, et il a été choisi porte-drapeau de la délégation canadienne à la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Sydney en 2000.

La carrière cycliste d’Albert Schelstraete-Coulier a pris de multiples formes, y compris celle de coureur, mais la reconnaissance qui lui est due à titre de bâtisseur vient de son rôle prépondérant dans deux secteurs. Il a en effet servi à titre de président de la Canadian Wheelmen’s Association (1952-1957), puis de président de l’Association cycliste canadienne (1972-1974). De plus, il a construit le vélodrome de Delhi, en Ontario, en 1939, et la première piste amovible en 1948, et par la suite il a construit de multiples pistes en Amérique du nord entre 1948 et 1975.

Karen Strong est une pionnière reconnue comme telle par nombre des meilleurs coureurs sur route du Canada. À titre de première femme canadienne à remporter des médailles au Championnat du monde de cyclisme sur route, sa médaille de bronze de 1977 et sa médaille d’argent de 1979 ont beaucoup contribué à la réussite des Canadiens par la suite dans cette discipline. En plus d’être montée sur plusieurs podiums de courses internationales, Karen a dominé le Championnat canadien de cyclisme sur route de 1975 à 1982. Après son incroyable carrière de coureuse cycliste, elle a été la première femme à être entraîneure à temps plein pour l’Association nationale.

Steve Smith, le meilleur athlète en vélo de montagne de descente du Canada, a tragiquement perdu la vie en mai 2016 suite à un accident de motocross. De 2004 à 2013 la légende de Stevie a peu à peu grandi, culminant par un titre de champion de la Coupe du monde en 2013. Une de ses trois victoires obtenues en 2013 a été sa formidable conquête de la médaille d’or à domicile, au Mont-Ste-Anne, QC, qui a contribué à le faire nommer cycliste de l’année en 2013. Après deux saisons marquées par des blessures en 2014 et 2015, il est revenu à la compétition début 2016 en montant sur le podium en Coupe du monde à Lourdes, en France, pour amorcer sa dernière saison.

Les célébrations du Temple de la renommée du cyclisme canadien auront lieu le dimanche 1er octobre au club de golf RattleSnake Point de Milton, en Ontario.

 

Source : Cyclisme Canada

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.