Bonjour

J’ai pris la décision de me rendre au Mont St-Sauveur vers la toute fin de journée. Par chance, la montagne n’est pas très loin. En passant, nous sommes vraiment chanceux de pouvoir profiter de la proximité de St-Sauveur lorsqu’une rage de ski nous frappe. Donc, vers 17hrs j’étais arrivé sur place. Probablement ma meilleure décision de la journée.

Version St-Sauveur de la petite maison dans la prairie

 

Une superbe soirée à la montagne pour plusieurs raisons. Une température plus qu’idéale. Il devait faire environ -1C, sans aucun vent. Déjà en partant, avouez que ça commence bien. Je m’attendais également qu’il y ait beaucoup d’adeptes de la glisse, après tout nous étions vendredi soir. Et bien, il y avait du monde, mais aucun engorgement aux remontées. Ma plus longue attente avant de prendre une des deux remontées qui nous conduisaient au sommet n’a été que de 4 minutes environ. Les conditions de neige, pour un début de saison, étaient surprenantes. Une neige durcie, mais pas glacée, qui permettait de faire de bons virages. Les 9 pistes accessibles étaient toutes en bonnes conditions. Et encore plus important que tout, j’étais en bonne compagnie. Vraiment une superbe soirée.

Moment de détente à l’extérieur

Comme chaque année, la montagne aménage une section réservée aux mordus de sensations fortes. Dans cette section, nous retrouvons un saut « big air » et quelques modules pour le grand plaisir des plus téméraires. Il y avait d’ailleurs une file d’attente au haut de la pente pour y avoir accès. Ça vaut la peine d’aller y faire un tour. Ils sont super les jeunes qui s’élancent sans peur dans des sauts impressionnants. Si j’avais quelques années de moins… Par contre, si vous pensez aller y faire un tour, n’oubliez pas que le port du casque est obligatoire dans cette section.

« Big air »….

N.B. Excusez-moi pour la qualité des photos, j’ai éprouvé de petits problèmes avec ma caméra. Je vais voir à corriger la situation pour les prochains articles.

 

Bon ski à tous.