Un skieur passionné et opportuniste sait changer ses plans à la dernière minute pour profiter des meilleures conditions. C’est ce que j’ai fait cette semaine en annulant mes projets pour aller dans le Nord pour aller plutôt à Sutton. Mais avouons que c’était assez facile à décider cette fois-ci… Depuis une semaine il est tombé plus d’un mètre de neige fraîche en Estrie et en Nouvelle-Angleterre alors que les Hautes-Laurentides ont été beaucoup moins choyées. 

La journée de rêve, le Pow Day, était jeudi mais la neige est encore très présente aujourd’hui. Toute la glace que le verglas de janvier avait laissé est complètement disparue. Finito pepito ! J’ai skié toute la journée dans de la poudreuse profonde… déjà skiée !

 

Les pistes triple-noires comme la Bou-bou, la Fantaisie, l’Entonnoir et la Séduction sont toutes bien enneigées. Des sous-bois de forêt incroyables. Ce sont ces pistes qui donnent vraiment son caractère particulier à Sutton et c’est lors de telles bordées qu’on peut les apprécier à leur juste valeur. Le fond n’est pas très loin mais la dernière bordée donne vraiment une grosse chance.

Mais force est d’admettre que je n’ai pas été le seul à changer mes plans. En arrivant sur place c’était un réel embouteillage, sur la route. Les stationnements au pied du chalet 400 étaient pleins et les gens laissaient leur voiture sur le côté de la route, sur une distance de près d’un kilomètre. Personnellement c’est la première fois que j’étais témoin d’une telle cohue. Portant sur les pistes et aux remontées l’achalandage était très raisonnable. J’ai attendu un peu à la chaise II, mais nous montions presque sans s’arrêter au IV et au VII. Pour ma part je suis allé au P1 juste en haut de la rue Boulanger d’où on peut partir et revenir à la voiture en ski directement.

Après quelques descentes de réchauffement en avant, dans la chaise II, je me suis vite lancé dans le IV, le V qui était ouvert pour une rare fois, et le VII. La neige est très abondante, encore légère et  très présente et les bosses fusent de partout.


Rendu un peu plus haut sur la montagne, c’est la brume qui était profonde elle aussi. On y voit presque rien. C’est le temps parfait pour aller dans la forêt là où les contrastes sont meilleurs. Mes plus belles descentes ont définitivement été dans la Séduction suivie de la Fantaisie. Les sous-bois de forêt comme l’Entonnoir et la Bou-bou m’ont vraiment fait vibrer tout au long de la journée.

Mais il faut être prudent dans le bois ! Et les patrons de la station ont tôt fait de nous le rappeler avec justesse et sagesse.


La neige n’a pas cessé de la journée et s’est même intensifiée vers 16:00. Ça promet encore pour demain matin où on devrait avoir une belle couche de poudreuse pour renouveller le plaisir et avec en plus des températures beaucoup plus clémentes.

Encore un immense coup de cœur dans cette belle station de l’Estrie qui sait garder toujours on charme et nous dépayser chaque fois.

N’hésitez pas à venir visiter la région de Sutton et sa station phare au plus vite. C’est magnifique !

Bon ski ! Bonne neige !

Philippe SkiMédia

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.