Les fabricants de skis ont recours à l’expression « rocker » qui vient de l’appellation chaise berçante. Traditionnellement, un ski est cambré avec un léger arc. Le profil rocker à 100 % aura la forme d’une banane. Avec ses extrémités relevées, cela facilite le ski en neige profonde. Le rocker à 50 % est le meilleur des deux mondes pour flotter sur la neige poudreuse tout en ayant une cambrure sous le pied sur des surfaces durcies.

L’arrivée du rocker a rendu les skis plus agréables à skier. Pour les enfants, le rocker facilite le ski vers l’avant mais, aussi vers l’arrière si on recule. « Lorsque le jeune skieur progresse, il met plus de pression sur ses carres et le ski mord sur toute sa longueur, pour plus de contrôle à plus haute vitesse », précise Marie Allaire, directrice du marketing au Groupe Rossignol, Amérique du Nord.

Il est important de discuter avec un spécialiste du ski afin de choisir le modèle qui convient le mieux en fonction du type de ski que vous pratiquez.