Nous revenons du Costa Rica. Dans les 2 dernières semaines, c’est comme si l’hiver n’existait plus tellement on a eu chaud. Question de ne pas trop se presser hier matin, nous avons opté pour du ski de soirée. C’était une première pour les enfants. Nous avons retrouvé les cousins cousines à la montagne pour une soirée sous de gros flocons. J’ai pas l’habitude de consulter la météo, je suis donc souvent surprise. Mais hier soir, on devait être une bonne gang de surpris parce que beaucoup de monde parlait de la neige avec étonnement. Au total, près d’une dizaine de cm sont tombés dans la soirée. Les conditions étaient vraiment belles et la glisse toute en douceur.

Nous sommes arrivés vers 15 h 30 et malgré l’achalandage, l’attente aux remontées était d’au plus 4 minutes. Nous avons skié principalement le secteur desservi par la remontée principale quadruple. Avec les enfants, le tapis d’embarquement est une bonne façon de s’assurer que tout le monde sera du voyage vers le Sommet!

Les enfants voulaient aller dans les sous-bois. Avec les redoux des dernières semaines dont tout le monde parle, j’ai essayé de les convaincre du contraire. J’avais peur pour mes skis…

Mais c’était vraiment pas si pire dans la forêt de Squikky. Surface durcie mais entièrement recouverte. Les enfants ont découvert une porte secrète cachée dans les branches qui débouche sur un jump: un hit!

Nous avons skié jusqu’à 20 h 30. Juste du beau ski!

Sasha fait beaucoup de progrès. Toujours retenue en lesse, au sens propre comme au figuré, on peut maintenant lui laisser du lousse. Elle freine et fait de beaux virages.

Souvent tout s’arrête en piquant du nez!

Nous avons pris notre pause repas au chalet. Je vous recommande le resto-bar de la station. Souvent dans les chalets de ski, j’ai rarement l’impression d’en avoir pour mon argent. Mais le menu du Kozak est vraiment bien et dans sa catégorie, il est bien placé pour rivaliser avec ceux du Village. Belle ambiance et bonne bouffe. J’ai pris le club sandwich “Coupe du monde”. Viande blanche juteuse, aïoli et pain brioché. Un petit plus qui le rend vraiment attrayant.

Nous sommes ensuite retourné sur nos skis. Les enfants en redemandaient. Ils trouvaient ça tellement plus le fun d’être en ski qu’en pyjamas!

Après quelques runs, j’en avais plus qu’assez du chasse-neige derrière ma petite Sasha. Je suis partie avec elle sur le tapis magique. Le berceau des Olympiens!

On avait tellement l’air d’avoir du fun dans les petits modules que le restant de la famille nous a rejoint pour terminer la soirée.

S'abonner
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !