Un mardi qui s’annonçait comme un mardi parmi tant d’autres. Mais tout a changé après avoir reçu un appel. Mes clients avec qui je devais passer les 4 prochaines heures annulent leur rendez-vous. Je me dépêche et revois mon agenda…à mon avantage! À voir le soleil qui s’éclate sur ma fenêtre de bureau, c’est fou combien j’ai soudain besoin de m’oxygéner un peu….le ski, c’est ce qu’il me faut. Je passe en revue les destinations qui s’offrent à moi. Si je veux bien profiter du reste de la journée, j’ai besoin d’une montagne qui est à moins de 40 minutes. Finalement, je ne sais pas si c’est parce que nous sommes en pleine effervescence des Jeux Olympiques, mon choix s’arrête sur le sommet Olympia!

 

Comme je le fais toujours, je me rends sur le site web du mont en question.   Les skieurs auront 21 pistes pour s’amuser sur une possibilité de 37.  Le soleil sera avec nous toute la journée et la température est relativement douce, soit un beau -7 degré. Pour ce qui est des remontées, nous aurons la B (télésiège triple) la C (télésiège quadruple avec tapis d’embarquement) ainsi que le tapis magique pour les tout-petits.

Sommet Olympia est facilement accessible tant par l’autoroute 15 que par la 117.  Je suis surprise qu’il y ait autant de voitures dans le stationnement. Du regard, je vois qu’il y a quand même un certain achalandage.  Je ne suis pas la seule à me permettre un mardi qui sort de l’ordinaire!   Ma GoPass est rapidement rechargée par une dame au sourire franc et contagieux.  Ce que j’aime aussi ici, c’est que je ne compte pas une minutes entre ma voiture et le télésiège.  Une courte marche et j’y suis!

Malgré les skieurs un peu plus nombreux, il n’y a aucune attente. Pour ma première descente, je choisi la Terzi, converge vers la Chamonix, pour finir sur la Nagano.  Tellement agréable visuellement et techniquement!  Une base ferme, bien travaillée et même pas glacée.  Surprenant car les arbres sont prisonniers d’une couche de glace.    Cette glace les rend par contre majestueux.

La majorité des pistes ouvertes en sont des  “facile” et “intermédiaire”.  C’est ce qu’on ressent aussi sur la montagne.  Du ski en douceur, des gens heureux d’être sur les pistes et à la limite , on se sent zen!   De petits rassemblement ici et là démontrent que plusieurs se sont donnés rendez-vous en ce mardi hors de l’ordinaire.

Je crois que c’est la première fois que j’essais autant de différentes pistes qu’aujourd’hui. Elles communiquent facilement les unes avec les autres et on s’y retrouve très facilement.  Elles sont aussi très bien indiquées.  Les remontées aident aussi à apprécier l’expérience car le tapis d’embarquement et les barrières automatiques reliées à notre  GoPass nous facilitent la vie.

Cette journée improvisée m’a apporté un grand coup de fouet pour la semaine qui s’en vient.  Il y a des jours comme cela, qui nous  en donnent plus que d’habitude. Je crois qu’après les lundis sans viande, je vais créer la vague du mardi en ski.  Il y a des partants?

Merci sommet Olympia d’avoir été complice de cette journée un peu délinquante!

 

 

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.