Bonjour chers skieurs,

Notre deuxième journée à Sunday River s’est amorcée tôt. En effet, les remontées ouvrent à 8:00 les week-ends et oui, nous y étions fièrement. La journée s’annonçait aussi belle qu’elle a été. Ciel bleu, peu de vent comparativement à la veille et du beau corduroy bien frais, juste pour nous.

La nuit fut fraîche alors c’était un peu raide en partant mais tant mieux, parce que les conditions ont tenu toute la journée même si le soleil était très plombant.

C’est absolument incroyable d’avoir une telle couverture de neige à ce temps-ci de l’année tout en profitant des températures de printemps. Généralement, temps doux et gros sel riment avec roche, terre et grosses ‘scratch’ sous les skis… Mais il n’en est rien cette année. Surtout pas à Sunday River. It was THE place to be today !!!

Le ski de printemps s’étirera facilement jusqu’au dernier jour annoncé, soit dimanche le 29 avril. Venez faire un tour ici pour découvrir cette station magnifique qui a encore reçu quelques pouces de neige ce soir. En plus vous verrez qu’on y trouve plein de promotions pour les canadiens, dont des passes de ski à prix réduit. Visitez le site WEB de la station pour les détails.

Notre journée a débuté avec une montée au White Cap et c’est l’Obsession qui nous a conquis. C’est beau, ferme et pentu. Après deux ou trois descentes dans ce secteur nous avons fait le pélérinage habituel vers le Jordan Bowl en passant par Barker Mountain et Aurora Peak.

Sur la montagne Aurora, c’est la descente de la Vortex, que nous n’avions pas eu l’occasion de faire la veille, qui nous a renversés. Une pente régulière assez steep , qui ressemble un peu à la Crête au Mont Saint-Anne. C’est à voir ! Et à sentir sous vos pieds… Le secteur du Sommet OZ est encore fermé aujourd’hui, probablement parce que les pentes à bosses sont trop dures et que la température prévue ne permettra pas de les ramollir suffisamment.

Sur le chemin du retour vers le South Ridge Lodge nous avons décidé d’aller essayer la nouvelle chaise triple de Spruce Peak. Vous vous souvenez peut-être qu’à la fin de la saison 2016, un ancrage de l’ancienne chaise s’était écroulé et qu’ainsi, ils ont dû la remplacer par une toute neuve. L’année dernière ce sommet est resté inaccessible mais c’est chose du passé. C’est fait, la nouvelle chaise est installée et nous pouvons vous assurer qu’elle fonctionne très bien, très confortablement et aussi très silencieusement. Et nous avons enfin compris pourquoi ce sommet s’appelle Spruce Peak… en haut c’est juste des épinettes, comme au Québec ! Dans ce secteur de la station, c’est la Risky Business qui offre des conditions d’enfer pour carver. C’est juste parfait. C’est large, enneigé, bien damé et la prise de carre est parfaite.

En fin de journée, nous avons terminé par une pente double-noire du White Cap qui nous intriguait depuis le début : la Shock Wave. Cette pente en est une de ski naturel comme il est souvent indiqué. Même si le grand champ de bosses était assez dur et que le gros sel n’est pas encore de la partie, ce fut très intéressant comme descente et comme point de vue.

La journée a fini par arriver à son terme malheureusement, mais comme nous avions travaillé pas mal fort, c’est à la piscine que ça s’est terminé !


Conclusion? Eh bien, une journée de rêve à Sunday River que nous aurions répétée demain sans hésitation s’il ne fallait pas aller travailler demain.

THE place to be this week-end !

Bon ski de printemps !

 

Hélène Racine

SkiMédia

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.