Bonjour amis skieurs !

Simplement parfaites ! Les conditions de ce matin, après une chute de Champagne Powder de près de 10 cm fraîchement damés, sont comme ça doit être écrit dans le livre du parfait centre de ski. C’est juste parfait, magique. Ça glisse, ça mord, … ça déménage !

Les 37 pistes sont ouvertes, incluant tous les sous-bois, et le Point de Mire est particulièrement intéressant avec de telles conditions. On peut se lancer à fond dans le premier tiers, faire autant de virages serrés qu’on le désire sans crainte d’y voir de glace pour ensuite se laisser aller dans la deuxième section, le mur du Point de Mire comme disent certains, à fond comme tel un Éric Guay. Nous retiendrons la journée d’aujourd’hui comme une des belles de la saison et nous sommes bien contents de nous être rendus pour l’ouverture. Wow !

Mais Val Saint-Côme n’est pas seulement un endroit où les conditions de pistes sont toujours très bonnes, et ce peu importe les conditions météo. On l’oublie souvent mais Val Saint-Côme est aussi une station avec plusieurs, mais oui plusieurs, sous-bois très intéressants. Ils sont dissimulés dans des sections moins passantes de la station mais il est possible de faire toute une journée dans la forêt, un peu à l’abri de la foule, dans des endroits saisissants.

Les arbres sont serrés, mais pas trop; les pentes sont à pic, mais pas trop, et les bosses sont justes parfaites. Tous les sous-bois vous amènent dans des sections méconnues de la station et vous permettent de faire des connections entre les pistes que vous n’auriez pas soupçonnées. La neige des dernières semaines a permis de les rendre accessibles au plus grand plaisir des amateurs de forêt. Espérons que la pluie verglaçante de la fin de la journée ne viendra pas tout gâcher encore une fois parce qu’aujourd’hui, c’était juste à point.

Les sous-bois de Val Saint-Côme vont comme suit: au 1000 pieds il y a Les Caps et La Coulée. Au bas de l’Échangeur, à gauche en retournant vers le versant principal, on trouve Les Cèdres. Un peu plus loin, Les Épinettes et encore plus loin près de la Bambino, Le Parc Nature, le plus récent. Évidemment il y a aussi Les Bouleaux et La Forêt Enchantée du côté de l’Autoroute et sans oublier la Vasy-Mollo qui longe la Geneviève Simard mais qui est beaucoup plus dégagée par contre.

Comme vous pouvez le constater, Val Saint-Côme offre plusieurs volets pour tous les types de skieurs. Et la journée d’hier s’y prêtait particulièrement bien.

Nous avons bien hâte de retourner dans la 342 maintenant.

Bon ski !

 

Hélène Racine

SkiMédia

 

S'abonner
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !