Il y a à peine deux semaines, je me demandais s’il était encore possible de vraiment se sentir en hiver dans la grande région métropolitaine. Voyant pratiquement le gazon par endroit, la skieuse en moi était quelque peu déprimée par la pluie et le verglas des derniers temps. Et bien maintenant c’est confirmé, c’est bien l’hiver! Avec plus de 50cm tombés à Ski Bromont au courant de la dernière semaine, dont 20cm dans la soirée de mercredi à jeudi, il n’y a plus de doute à avoir.

Partant du boulot pour aller profiter de cette belle neige qui tombe généreusement du ciel, deux seules petites questions me chicotent : “quel sera l’état des routes et y aura-t-il congestion monstre sur mon chemin vers la montagne?” Eh bien, la réponse à ces deux questions est bien simple. Peu importe la condition des routes, il faut seulement prendre le temps nécessaire pour se rendre à bon port, et puis la patience apporte à de belles récompenses ! En fait, je réalise que ce petit effort de prudence vaut toujours la peine lorsqu’il s’agit d’aller skier durant une tempête !

La route derrière moi, je suis très heureuse de constater que je suis fin prête et il n’est que 18h. Avec une attente plus que raisonnable aux remonte-pentes, j’aurai amplement le temps de profiter du ski de soirée.

Du télésiège, je constate déjà plusieurs traces sur la neige fraiche des pistes. Par contre, les sous-bois sont magnifiques et je suis certaine que j’aurai beaucoup de plaisir. Grâce au brouillard et à la neige qui tombe, l’éclairage de la montagne est miroité et il fait presque aussi clair aux abords des sous-bois que dans les pistes, c’est la joie !

 

Pour bien finir la soirée et se détendre un peu avant de prendre la route, qui pour certains pourrait être stressante, il y a le Edgar Hyperlodge à Bromont qui nous accueille avec son ambiance chaleureuse et son happy hour très intéressant. Vous aurez la chance de faire une dégustation en format de demi pinte de leurs bières brassées sur place pour la modique somme de 2$, oui, oui, 2$ ! Les produits sont vendus à plusieurs endroits sous le nom de West Shefford. Mon coup de coeur ne va pas à “Cette sorte là”(blonde), mais bien “L’autre sorte”(rousse).  😉