Ayant une obligation familiale à Ottawa en fin d’après-midi, je devais me rendre en Outaouais. Et tant qu’ à faire toute cette route, autant faire quelque chose d’agréable de ma journée. Agréable étant aussi synonyme de SKI, je me suis mise à la recherche du mont skiable le plus près de l’aéroport d’Ottawa. C’est donc par hasard que je me suis retrouvée au Camp Fortune.

Le Camp Fortune est situé juste à la porte du Parc de la Gatineau, dans la coquette municipalité de Chelsea et à moins de 20 minutes de la Capitale Nationale. En regardant les plaques d’immatriculation dans le stationnement, je constate que la clientèle est d’au moins 50 % ontarienne. Le service est très courtois et bilingue.

Sous un ciel dégagé, la journée est confortable, avec un beau -5 degré.  J’apprends qu’il y a une nouveauté en cette saison 2017-2018. Le Camp Fortune s’est doté de la fine technologie, soit le système de billets RFID. Les barrières s’ouvrent  dès que le système détecte notre carte express. Il y a toujours les préposés aux télésièges qui sont là pour nous accueillir et veiller à notre sécurité, mais la corvée de vérification visuelle n’est plus.

On profitera de 15 pistes aujourd’hui. Pour ce qui est des remontées, nous en avons 3 à surfaces, 4 quadruples et un triple. Seulement un petit nombre n’est pas fonctionnelles. Vu l’achalandage du jour, nous ne nous en rendons même pas compte.  Le mont est séparé en trois régions spécifiques soit: La Vallée, le Skyline et le Meech.  J’ai abusé du Skyline. Beaucoup de plaisir!

La surface est granuleuse et plus la journée avance plus on ressent les petites plaques de glace. Pas dramatique, mais on fait un peu plus attention. Je parle pour moi, car les plus expérimentés ou les plus téméraires ne verront pas les conditions de la même manière que moi. Ils s en donnent à cœur joie!

Habituellement, je vois les écoles de glisse des tout-petits.  Mais en ce mercredi, j’étais bien heureuse de rencontrer un groupe adulte d’hommes et de femmes  en super forme et prêts à écouter les conseils et trucs de leur instructeur Mary-Lou!  Comme quoi  les écoles sont ouvertes à tous.

 

Si vous devez vous rendre dans ce beau coin de pays, n’hésitez pas.  Faites un arrêt à ce centre, rencontrez son personnel des plus chaleureux. Certes, ce n’est pas sa superficie  ni sa très grande altitude qui fait son attrait. Mais son côté sympathique, tranquille et la beauté pittoresque des lieux. D’ailleurs, faites une petite recherche sur le Camp fortune. Vous y trouverez une belle page d’histoire du ski de cette région de la Capitale.

Oui, heureux hasard aujourd’hui!

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.