“Ça ne sera pas notre plus belle, mais c’est mieux que d’être assis au bureau!” Mon ami François, rencontré par hasard, les pieds dans la slush près de la billetterie, a bien raison. Le site web de la montagne nous avait prévenu tôt ce matin: à cause de la pluie des dernières heures, la montagne ouvrirait graduellement, en commençant pas le Mont Giroux seulement à l’ouverture.

orford_1

Dès la première montée on voit les dégâts causés par la météo de la nuit passée. Les pistes qui n’ont pas été travaillées sont fermées, en piteux état. Au sommet du Mont Giroux, la vue vers le sud et le Mont Owl’s Head est magnifique, sous le ciel gris, une bande de lumière dorée découpe l’horizon. Le skieur l’emporte sur le photographe: “Bon! Vite une petite descente, je sortirai l’appareil à la prochaine pour une photo.” Erreur. Le temps d’une petite vite et les nuages ont pris le dessus; nous passerons le reste de la journée sous toutes les teintes de gris.

orford_2

Gris et mouillé pour une bonne partie de la journée. Jusqu’en début d’après-midi, le verglas recouvre lunettes, bottes et même le manteau. Ce n’est pas une journée pour les mauviettes. La remontée du sommet Orford commence assez tôt à prendre des skieurs, alors la journée n’est pas complètement à l’eau. Restons positifs, je peux constater que mes nouveaux skis sont à la hauteur des bons commentaires lus sur le web avant de les acheter. Je confirme, les Salomons X-Drive 8.8 FS sont des vrais bêtes tout-terrain. Dans la belle neige la semaine dernière comme dans des conditions de verglas comme aujourd’hui, rien ne les arrête.

orford_3

Je l’ai déjà dit: j’aime venir à la montagne quand les conditions sont extrêmes comme aujourd’hui Nous sommes entre maniaques, entre passionnés pour qui du ski dans de mauvaises conditions, c’est encore mieux que pas de ski du tout. N’empêche que tôt en après-midi, assis devant un café, j’ai bien failli couper court à ma journée et revenir profiter de mes vacances au chaud devant la télé, mais ça aurait été une erreur. Les précipitations ont cessé et j’ai pu faire quelques belles descentes avant la fermeture. Comme me le faisait remarquer un autre skieur positif sur la montagne “Ce n’est pas si pire, sur le bord de la piste il y avait de belles petites bosses enneigées… on peut toujours s’amuser.”

orford_4

En fin de journée on sentait clairement la température descendre. Les préposés aux pistes déployaient en masse les tuyaux et les canons à neige. Avec le bon début de saison que nous avons, nous allons pouvoir tourner la page sur cette pluie et revenir à des conditions plus confortables très bientôt.