Après notre belle journée de ski au Mont Grand Fonds hier, nous voilà rendus au Massif de la petite rivière en ce magnifique dimanche! À notre grand bonheur, il neige ce matin et plus le temps avance, plus il neige!

52 pistes sur 52 sont ouvertes, alors nous avons l’embarras du choix! Pour notre première descente, on décide de s’offrir le dénivelé complet du Massif sans arrêt. Arrivés à la Grande Pointe express, on sent nos muscles dans nos jambes, on est vraiment contents et la neige est magnifique! Yvon, le monsieur à la chaise, nous montre tous ses talents de danseur! Il danse sans arrêt au rythme de la musique, il fait vraiment sourire tous les skieurs!

On décide d’aller faire un peu de bosses, question de travailler un peu plus fort! On prend donc la traverse qui nous amène vers la Charlevoix, dans le secteur Maillard. On se rend jusqu’à la piste 42 où les ‘moguls’ sont superbes! Il faut vraiment que j’enlève une couche, car avec tout ce travail, il fait beaucoup trop chaud! La nouvelle neige sur les bosses les rend beaucoup moins dures et avec le dénivelé de la 42, c’est méga excitant!!

Arrivés à la mi-station, on décide de remonter tout de suite. Cette fois-ci, on prend l’Écorce et par hasard on découvre le sous-bois de l’Artimon. 3 lettres décrivent ce sous bois: WOW! Il y a du dénivelé, juste assez d’espace entre les arbres pour être capables d’enfiler les virages, mais pas trop pour garder un certain défi, de la neige qui ne cesse de s’accumuler et un paysage de toute beauté propre au Massif. Je suis comblée, cette piste est vraiment mon ‘highlight’ de ma journée! Je pourrais ne skier que cette piste toute la journée et me coucher très heureuse!

Comme nous avons environ 5h de route pour revenir à Cornwall, nous devons quitter la montagne un peu avant la fermeture, mais avec des conditions comme ça, j’aurais vraiment continuer à skier toute la journée et même, toute la nuit! C’était tout simplement une de mes plus belles journées de ski au Québec!! Est-ce qu’on peut commander une montagne comme ça dans sa cour? Ce n’est qu’un au revoir Le Massif, on se revoit bientôt!!!