Hier j’ai informé mon charmant boss que je reviendrais au bureau mercredi plutôt que mardi puisque j’étais terrassée par une skinusite aiguë. Après avoir skié La Réserve aujourd’hui j’en voulais encore et je me disais que Loïc serait un partner in crime de choix. Toujours partant!

Toujours sur son projet de planche à neige 101, la surface damée et souple serait parfaite pour encaisser les chutes toute en douceur. La neige de la derniere nuit avait sans doute recouvert toutes les plaques glacées rencontrées cette semaine… Mais quelle surprise quand j’ai constaté que le terrain était tout en bosses. Je me demandais combien Loïc allait apprécié sa sortie…

Surprenament, ça c’est mieux passé qu’escompté. Je m’amusais dans les bosses souples et lui, ben, il faisait comme moi! Nous avons commencé par la Laurentides.

Après 2 runs, il voulait en faire une différente. Il voulait plus de vitesse pour faire plus de jumps…Nous avons donc fait la Pronto, une valeur sûre dans ces conditions et nous avons terminé dans l’Express.

La Pronto, comme l’Express, étaient tracées sur la pleine largeur. Mais la neige avait été poussée vers les bords de pistes et c’était magique. De bons bancs de neige, souples. Les virages entre les bosses se cadençait bien et Loïc s’amusait à les sauter. Quelle bonne idée j’ai eu de le sortir à la montagne ce soir. Je lui ai dit que c’était parce qu’il avait fait de belles lectures au souper. Et lui de me répondre: tu m’avais dit qu’on allait en ski avant que je fasse ma lecture…

Après la glace et les skieurs passés trop proche de lundi, c’était ce dont il avait de besoin pour se donner un petit kick de confiance en lui. Bien évidement, vous excuserez mon manque de clichés pour en témoigner. Après une journée dehors, ma batterie était à plat pour les 2 dernières runs…. Mais non les moindres!

Merci à la montagne d’avoir pris la décision, au changement de quart, de ne pas travailler la surface. Un vrai bijou cette neige!