Lancement d’une campagne de financement

En août 2018, le gouvernement du Québec avait annoncé l’octroi d’une importante somme pour doter l’infrastructure d’un toit, une contribution financière de 4,5 millions de dollars qui s’ajoutait à celle de 2 millions de la Ville de Bromont. Avec plus de la moitié de la somme nécessaire amassée, le projet commençait à se concrétiser, sans pour autant se matérialiser. Un manque demeurait à gagner avant de pouvoir mettre en chantier une construction d’une telle envergure. C’est donc dans ce contexte que l’homme d’affaires et cycliste Sylvan Adams est arrivé en renfort avec un généreux don de deux millions de dollars.

La totalité de la facture du vélodrome intérieur de Bromont n’est pas entièrement réglée, mais le projet franchit une étape importante avec cette nouvelle contribution.

Une campagne de financement dans le secteur privé a donc été lancée pour amasser les quelque 5 millions manquants pour compléter le montage financier de 12 millions.

Le don de M. Adams représente 40 % de l’objectif. Les architectes peuvent se mettre au travail pour planifier la construction de la seule infrastructure du genre au Québec.

« Avec 12 millions de dollars, on peut assurer la pérennité du centre, estime le directeur général Nicolas Legault. On veut notamment adapter nos installations pour les athlètes paracyclistes. Ce sera aussi un centre multisports, avec des plateaux de course, de BMX et de trampoline notamment. »

La première pelletée de terre est prévue pour le mois d’octobre 2019, 30 ans après la démolition du vélodrome olympique de Montréal, transformé en Biodôme.

Source: reportage Antoine Deshaies, radio-canada info

Vidéo: reportage Cyclepresse

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.