Ski para-alpin – Coupe du monde

Une première médaille qui tombe à point pour Frédérique Turgeon

Montréal, 16 janvier 2019 (Sportcom) – Frédérique Turgeon a remporté la première médaille de sa carrière en Coupe du monde mercredi. La skieuse para-alpine est montée sur la plus haute marche du podium au slalom debout de Zagreb, en Croatie.

« C’est tellement gros! Ça représente vraiment tout l’effort que j’ai mis dans mon sport, les sacrifices que je fais pour justement possiblement gagner. C’est très gratifiant et satisfaisant de finalement arriver à ses buts après des jours et des jours d’entraînement », a fait savoir la Québécoise, qui a triomphé grâce à un temps total de 2 min 22,34 s pour ses deux descentes.

photo provenant du compte instagram de Frédérique Turgeon

Turgeon a devancé de près de six secondes sa plus proche rivale, la Slovaque Petra Smarzova, médaillée d’argent. L’Allemande Anna-Maria Rieder (+13,40 secondes) a terminé troisième.

L’an dernier, à cette même compétition, l’athlète de Candiac en Montérégie avait terminé quatrième de cette épreuve.

À une semaine des Championnats du monde, cette médaille d’or est d’autant plus importante pour Turgeon qui croit maintenant beaucoup plus en ses chances de décrocher un podium à la compétition la plus importante de la saison.

« C’est certainement incroyable de penser que je pourrais finir sur le podium aux Championnats du monde. J’en ai toujours rêvé et maintenant que c’est une possibilité, ça m’encourage énormément. Le résultat d’aujourd’hui ne fait que confirmer que je peux atteindre mes objectifs si je me fais confiance et que j’y mets les efforts nécessaires. »

Il s’agissait de la première Coupe du monde de la saison en ski para-alpin. Turgeon prendra part à une dernière épreuve de slalom jeudi avant de se déplacer vers Kranjska Gora, en Slovénie, où elle participera aux Championnats du monde dès mardi prochain. Elle travaillera à peaufiner certains points afin de pouvoir répéter son exploit du jour à ses prochaines courses.

« J’ai trouvé ma deuxième manche d’aujourd’hui moins énergique que la première, donc mon but pour demain serait de mieux gérer mon niveau de fatigue pour être capable de foncer lors de la deuxième manche. Puis, pour les Championnats du monde, j’aimerais simplement améliorer quelques trucs techniques pour aller plus vite tout simplement », a-t-elle conclu.

photo provenant du compte instagram de Frédérique Turgeon

Rédaction: Valérie Daraiche, Sportcom