Dans les derniers jours, j’avais lu plusieurs articles au sujet de Jay Peak. Des images de poudreuse, des sous-bois magnifiques avec de la neige dans les arbres. Étant Thomas quelque peu, je voulais aller vérifier par moi-même.  Donc, pas le choix de faire un aller-retour à cette mythique montagne. Ce matin, 62 pistes sur 81 et en prime un 3-4 pouces de neige fraîche. Je prends donc les skis de poudreuse. Ce fut un excellent choix. Il y avait foule en ce mercredi… Dix personnes dans le Tram.  Une montagne à nous seuls.

Direction Ill’s dream afin de se dégourdir les jambes après toute cette route. Le neige est incroyable, sous une base ferme. Il faut mentionner que le haut de la montagne est entièrement de bosses et les indications sont claires. Aucun débutant au sommet. Le 3-4 pouces de neige me semblent davantage.

Nous étions dans les nuages ce matin. Par contre le soleil tentait de faire son chemin afin de réchauffer nos joues.

L’appel des sous-bois est trop grand. Je vais donc Andre’s Paradise. Le titre est révélateur. Le skieur est au paradis. Les paysages d’arbres sous la neige et la poudreuse sont au rendez-vous.  Une descente inoubliable.

Par la suite je vais dans la  JFK et les conditions sont identiques. Poudreuse légère qui vient nous caresser les jambes. La populaire Goat Run est fermée pour de l’enneigement. Je décide donc d’aller vers le Triple Jet. Le sous-bois Timbuktu est incroyable encore une fois.

Le secteur est plus propice au ski de glisse en ayant plus de descentes qui ont été travaillées. Cela permet de reposer nos jambes. Une fois revenu dans le secteur du Bonaventure Quad le décor devient magique.

Je décide de faire la Vertigo. Le neige est abondante et douce sous nos skis.

C’est toujours impressionnant de voir le Tram passer au dessus de nous. Avec le ciel qui se dégage, le décor est unique.

Il est temps d’aller prendre du repos et reprendre nos forces. La vue à la base est spectaculaire avec le soleil qui se pointe le bout du nez.

Je décide de faire monter la pression et je vais voir le Green Beret. Toujours une piste qui me donne des frissons. Compte tenu de la pente, la neige est plus mince et quelques endroits sont à découvert. Ouffff toute une descente par contre.

Une fois de retour le sommet nous offre toute sa splendeur.

Je retourne dans la Vertigo. Les conditions sont encore superbes.  Je demeure dans le même secteur près du Tram et il y a encore des premières traces à faire, le bonheur ultime en fin de journée.

Soyez sans crainte, j’ai laissé de le neige pour vous. Pour ce week-end, la montagne affirme qu’elle offrira 100% du domaine skiable. Donc Jay Peak devient un incontournable pour tous. Vous pouvez également combiner ski et parc aquatique afin de vous offrir un week-end formidable. Pour avoir eu la chance d’y aller, le parc aquatique de la montage vaut le détour.

Bon ski à tous.

@skipress #skipress @skimedia.