Plus tôt en saison, nous avions skié à Jay Peak. Malheureusement, nous avions dû affronter le froid intense, les rafales de vent et beaucoup de pluie verglaçante. À ce moment, beaucoup de pistes étaient fermées, ainsi que le funiculaire principal. D’ailleurs, nous avions même intitulé notre titre « une journée à reprendre à Jay Peak! ». Et bien croyez-moi, nous l’avons reprise cette journée! Dans la dernière semaine, il est tombé 119 centimètres de neige à Jay Peak! Les conditions étaient tout simplement incroyables! Je dirais même magiques!

 

 

Puisque Jay Peak est une station que je qualifierais de spécialité sous-bois, nous en avons profité un maximum. Nous avons skié sous des arbres croulant de neige, de la poudreuse jusqu’aux genoux et des traces vierges à bien des endroits. En fait, je dirais même que nous avons passé la grande majorité de notre journée dans des sous-bois. L’immensité des sous-bois est impressionnante. Malgré une certaine affluence, nous avions quand même l’impression d’être seuls au monde à plusieurs occasions. D’ailleurs, les murs de neige venant tapisser les arbres étouffaient complètement tout bruit ambiant; ce qui rendait encore plus ce moment spécial. Avec une température frôlant presque le zéro degré Celcius et un vent quasiment nul, nous avons pu commencer notre journée complètement au sommet de la montagne grâce au funiculaire principal appelé le aerial tram.

Beaucoup plus rapide qu’un remonte-pente conventionnel et pouvant contenir environ 45 personnes à la fois, cette engin vous propulse au sommet en un clin d’œil. De là, nous avons pu échauffer les muscles de nos jambes dans des pistes remplies d’au moins 20 à 30 centimètres de neige folle et poudreuse avant de s’attaquer aux sous-bois.

Donc que vous soyez un amoureux des sous-bois ou des pistes plus conventionnelles, aujourd’hui, Jay Peak avait de quoi satisfaire n’importe quels skieurs. Dois-je ajouter que toutes les pistes étaient en fonction avec toute cette neige ? En fin de journée, nos jambes étaient complètement en feu! Une chance que nous avions pris les services d’Express Tour. Ainsi, je n’avais pas à conduire dans la tempête sur le chemin du retour et j’ai pu reposer mes jambes meurtries! Je crois que demain dimanche je vais ainsi pouvoir sauter le gym sans me sentir coupable!