Je regardais la météo cette nuit et je voyais que nous aurions droit à une météo assez clémente très tôt le matin.  Les pistes seront rapidement molles et nous allons pouvoir skier cette magnifique montagne.  Je fais rapidement un arrêt à mon camp de base et direction les Laurentides.  Une fois à la montagne, une douce chaleur me caresse le visage.  Il fait déjà 4 degrés à 9H30.  Quelle agréable saison pour aller jouer dehors et pratiquer notre merveilleux sport.  Au guichet, je constate que la montagne nous offre 87 pistes pour satisfaire notre sève du printemps.  Une fois au sommet, j’attaque rapidement la Jasey-Jay.  Les bases sont molles, la neige est déjà en gros sel.

 

 

La descente fut très agréable, sans plaque de glace et nous pouvions attaquer les pistes avec agressivité.  Par la suite, je suis allé voir la devil’s river.  Même excellente condition.  Une fois à la base, la remontée expo ouvre et je décide donc d’aller voir l’un de mes sommets favoris de la montagne.  Je débute par la Cossak.  La neige est un peu plus dure compte tenu que nous sommes au versant nord.  La couverture nuageuse était assez basse en cette matinée.

 

 

Par la suite, je me lance dans l’expo.  Ce fut une excellente décision.  Les conditions du printemps nous offrent une immense possibilité de faire des pistes plus pentues sans avoir des plaques de glace.

 

 

Pour ma part, le mot printemps rime avec la piste la Dynamite.  J’adore cette piste, je vie pour cette adrénaline que nous procure sont impressionnant mur.  Je n’étais pas le seul qui avait besoin d’une dose d’adrénaline.

 

 

Une fois la partie bosse passée, je m’attaque au mur.  Petite mise en garde à ceux qui voudrait tenter l’expérience.  Soyez extrêmement prudent, le mur ne pardonne pas.  Par contre, la dose d’adrénaline sera au rendez-vous.

 

 

Par la suite, je vais calmer mes émotions dans la griffe.  La piste est dans un superbe état.

 

 

Je tente l’expérience d’aller voir le sous-bois buzz.  Malgré la présence de roches, je suis agréablement surpris de l’état du sous-bois.

 

 

Le ski du printemps veut dire aussi manger dehors.  Je n’étais pas le seul à profiter de ce malin plaisir d’un ski-terrasse.

 

 

Suite au petit repas, je décide d’aller explorer le versant sud.  Toutes les pistes sont en excellentes conditions.  Un seul regret, la zig-zag et la vertige sont fermées.  Je peux par contre profiter de la vue exceptionnelle de ce versant.

 

 

Amateur de football, j’ai trouvé le moyen de nourrir vôtre appétit afin de marquer un touché.  Venez vous même marquer votre propre touché !!!!!!

 

 

La vue du village est toujours magnifique.

 

 

Alors, je sais que dans la région de Montréal la neige a fondu rapidement dans les derniers jours.  Par contre, pour les amateurs de ski, Tremblant offre encore d’excellentes conditions.  Alors, prenez vos skis et profitez de ces derniers jours pour satisfaire votre sève du printemps qui coule en vous.  Bon ski à tous.

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.