Le Massif de Charlevoix se situe à 320 kilomètres de chez-moi. Les Cantons de l’Est n’ont pas reçu de neige depuis deux semaines. La pluie de la semaine passée a glacé les montagnes dans mon coin. Alors je me suis dis, je vais me rendre dans Charlevoix et là il y a de la neige.

Un petit repos ou un point de rencontre pour les retardataires et les petits.

Les skieurs au sommet se demandent, quelle est la meilleure piste pour débuter?

Vous comprendrez que j’ai été un peu déçu de voir les conditions des pentes sur le Massif. Une neige recyclée sur une base dure et glacée. On peut voir en descendant les pentes, à plusieurs endroits sur la base, les traces des surfaceuses, ce que plusieurs appellent le “corduroy “ qui est glacé. Ceux et celles qui ont des skis bien aiguisés sont capables de se débrouiller et de trouver leurs descentes amusantes.

Camp Boule Express, La Lavoie, 2.30 heures, peu de skieurs, mais parmi les plus belles pistes aujourd’hui.

Je suis allé m’informer au bureau. J’ai appris que mardi ou mercredi passé, il a plu pour la peine et le lendemain la température a chuté a -25 degrés. Il devient impossible de remettre les pistes dans de meilleures conditions. Débutant ma journée dans les pistes près des cabines, ce sont des bleus, je me suis dirigé vers le secteur Maillard pour skier la Phénomène, une piste d’un losange, moins de skieurs et conditions meilleures. J’ai vu que les pistes en sous-bois ou à bosses étaient pour la plupart fermées.

Voyant cela, je savais que la piste la `Tremblay `, du Camp Boule Express, avait été travaillée pour la première fois cette année. La surface y était durcie et ça brassait pas mal. J’ai finalement trouvé trois bonnes pistes à ce Camp Boule Express : La Bouchard, la Lavoie, la Simard . Malgré que ces pistes étaient les plus skiées, la surface permettait des descentes rapides et agréables. Il ne faut pas hésiter à se déplacer pour trouver la piste à son goût.

Ça sentait pas le printemps mais la cabane à sucre était ouverte. Pour $3.00 une bouchée de tire, 4 bouchées pour $10.00 . Ça m’a donné le goût et je me suis laissé tenter. J’ai la dent sucrée.

La tempête n’était pas vraiment débutée vers 4.00 heures, mais si les 50 centimètres prévus sur la région de Charlevoix tombent d’ici demain matin toutes les conditions d’aujourd’hui s’effacent.

Il serait nécessaire de vérifier si la station et les stations sont ouvertes avant de vous y rendre.

Ce guichet se trouve à l’entrée, du chalet au sommet, pour obtenir un billet régulier. On n’arrête pas le progrès!

Les photos vous montrent beaucoup de jeunes skieurs. Ils viennent en bonne partie de l’Ontario puisque c’est pour eux la semaine de relâche. J’ai constaté que + ou – 50 % des gens dans la salle à dîner se parlaient en anglais. Étonnant le Massif c’est pas à la porte d’à côté.

Bon ski ou que vous soyez dans 50 centimètres de poudreuse.