L’alarme sonne à 4:30hres.  Pas pour le travail mais bien pour une super journée de virages.  C’est beaucoup plus facile de se lever dans c’temps là…  À 8:15hres, on arrive à la station.  Il neige abondamment et la visibilité est réduite.  Il fait -11 degrés et les vents sont assez soutenus.  Ils ont reçu plus de 30cm dans les derniers 24 heures et tout ça s’ajoute aux 34 POUCES qu’ils ont reçus dans la dernière semaine.  La station nous offre 59 pistes ouvertes dont 29 laissées naturelles à notre grand bonheur.

On décide d’aller se cacher du vent du coté de la remontée Jet.  Bonne décision.  Il n’y a pas d’achalandage du tout et le vent est quasiment nul.  On prend la piste Jet, juste au-dessous de la remontée, qui est damée à perfection.

Après le réchauffement, on prend la U.N., une très belle piste à bosses.  On se rend compte qu’il y a une très bonne couverture de neige naturelle.  On peu même dire un peu de poudreuse.  Les fat skis auraient été une bonne option aujourd’hui.  On se dirige ensuite dans la Haynes, l’équipe de compétition l’occupait de moitié pour une pratique.  La prochaine, Hotshot Derrick, encore des super bosses.

On a passé l’avant-midi de ce côté de la station.  La neige était vraiment bonne et c’est un super terrain de jeux avec ses pistes damées, pistes à bosses et sous-bois.  Toute cette neige, et bien certainement la ”cabane” des patrouilleurs avec sa couronne du temps des fêtes, nous mettaient vraiment dans l’ambiance d’un beau Noel blanc.

On redescend pour aller prendre la Flyer Express sur le versant principal.  Le vent était beaucoup plus présent de ce côté.  Il y avait un peu plus d’achalandage mais rien de bien gênant.  Surtout pas habituel pour Jay Peak.  On était bien contente d’avoir apporté notre mini lunch avec nous afin de sauver du temps pour faire plus de virages.  Le capuchon d’un manteau peut très bien servir de ”sac à lunch” l’hiver.  Un sandwich, du fromage et une gourde d’eau rentrent très bien là-dedans.  Pour la barre tendre, elle, c’est dans la poche qu’on la met.  On mange durant la remontée et on est prête à repartir tout de suite.  Pour ce qui est de la cafétéria, on imagine très bien qu’il y avait foule quand on voit le ”stationnement” pour les skis.

On se dirige vers la JFK.  Je dois avouer que c’est mon gros coup de coeur à Jay Peak.  C’est vraiment rare que les conditions ne sont pas belles dans cette piste à bosses quand je visite la station.  Elle est aussi à l’abri du vent, j’imagine que c’est pour cette raison que la neige y est souvent abondante.  Elle reste en place, le vent ne la balaye pas.

Ensuite, direction la Northwest Passage.  Wow, dur de dire laquelle des deux était la plus belle aujourd’hui.

Il est rendu 14:30hres.  On voit bien que l’achalandage dans la Flyer Express est nul et que les pistes se vident aussi.

À 15:00hres, il était temps de rentrer à la maison.  Quelle journée nous avons passé sur ce super terrain de jeux.  En passant, ”n’ajustez pas votre appareil”, les photos sont grises tristounettes mais ce fût gris comme ça toute la journée. La neige a cessé vers 14:00hres.  Ça vaut la peine quelques fois de faire un peu plus de millage pour aller visiter des stations plus éloignées.  Jay Peak est une de celles-là.

On nous annonce malheureusement 15mm de pluie verglaçante de samedi soir à dimanche matin.  -2 en après-midi et par la suite, un refroidissement allant jusqu’à -22 dans la nuit de dimanche à lundi.  Je suis certaine que le travail mécanique réussira à sauver les conditions grâce à la très bonne couverture de neige naturelle.