Quand j’ai vu qu’il annonçait 7 degrés au massif j’ai tout de suite eu le goût d’aller profiter de cette belle journée de printemps. On a eu une fin de saison abondante en neige, mais cotée condition printanière, on n’a pas été très gâté il faut l’avouer. Le ski de printemps c’est assez unique comme phénomène. On distingue enfin le visage des gens qui partage notre chaise, les skieurs ont la peau blanchie non pas par le manque de lumière, mais par la crème solaire, ils échangent leurs cafés pour une bonne bière froide et au lieu de se précipiter à l’intérieur du chalet s’entasse sur les terrasses. Le ski de printemps ça sent la bonne humeur et c’est festif !

On n’a pas été gâté en condition printanière cette année, mais aujourd’hui c’en était une vraie de vraie ! À 10h le matin la neige à la base du massif avait déjà tourné en slush et on sentait déjà une bonne différence de glisse entre les pistes à l’ombre et celle ensoleillée. J’ai donc autant que possible limité mes descentes au secteur du camp Boule et a la station intermédiaire de la gondole. Par contre, puisque tout le monde avait à peu près le même plan, la piste la Fénomène est restée très belle toute la journée. Certainement mon coup de coeur de la journée pour ces conditions et pour la vue.

La saison est malheureusement terminée au Massif, mais il est déjà temps de rêver à la saison prochaine ! Pour ceux qui ne peuvent attendre, le Mont Ste-Anne sera pour sa part ouvert ce week-end !

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.