Bonjour les skieurs et les skieuses !

Aujourd’hui seulement un québécois pouvait passer à travers cette journée météo au Massif de Charlevoix. Une journée extrême qui a commencé par une pluie abondante et drue jusqu’à environ 11:30, heure à laquelle on a senti que la journée pourrait se décliner autrement.

Il fallait vraiment y croire pour décider de faire la route depuis Québec avec le petit crachin qui tombait et surtout le ciel noir qu’on percevait au loin… C’était comme une journée d’orage en plein été. Mais qu’importe, quand on a un plan il faut le suivre !

En arrivant dans le stationnement c’était le déluge, la brume et le vent. Intense… Mais on sait tous que les conditions de neige sont excellentes sous la pluie. C’était tentant quand même.

Comme j’avais un peu de travail à terminer, j’ai décidé de prendre un deuxième café au Pub Grand Duc en attendant que le gros du nuage nous dépasse en me disant, avec mon grand optimisme, que le beau temps finirait par se pointer le nez.

Et bien vers midi, miracle, le ciel s’est ouvert d’un seul coup ! Moïse n’aurait pas fait mieux. Le temps de le dire la pluie a cessé et le soleil s’est mis de la partie. Mais le vent s’est levé de plusieurs crans simultanément. Un vrai ouragan, mais au sec.

J’ai donc pu profiter de superbes conditions sur une montagne déserte tout l’après-midi. Une autre de ces journées où j’étais très fier de ne pas avoir écouté les météorologues pour modifier mes plans. Mon expérience m’a appris que c’est rarement une bonne idée. Vaut mieux s’habiller et s’adapter à ce que le ciel nous offrira.

J’ai passé beaucoup de temps dans le secteur Maillard et fait plusieurs fois la Fénomème. J’ai même réussi à prendre la dernière chaise pour monter à 16 :00 après deux descentes folles dans l’Écoutille. Mais qu’elles sont belles ces pistes !

Évidemment, les points de vue depuis la Petite-Rivière et l’Anguille sont imprenables. Avec le soleil et les cargos au large, le panorama du Massif est unique et enchanteur. Toute une station à visiter et un joyau dont on peut être fier au Québec.

Autre Fénomène plus difficile à cerner, c’est le fait que le site de la station et le courriel de promotion annonçait 53 pistes ouvertes sur 53 malgré la pluie. C’est visiblement avant que les patrouilleurs fassent leur travail de repérage et prennent d’autres décisions. Je vous invite à contacter la station directement pour faire les vérifications dans le doute.

Encore une journée magnifique dans cette station mythique. Bon ski de printemps et n’oublions pas qu’il y a une réserve de neige INCROYABLE pour cette période de l’année. Planifiez vos sorties immédiatement et sortez en tout temps, vous aurez probablement de belles surprises comme moi cet après-midi.

La saison 2019 n’est pas finie et espérons que ça dure encore plusieurs semaines.

À la prochaine chronique.

Philippe SkiMédia

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.