En regardant les conditions de ski cette semaine, j’avais constaté que le Massif avait reçu 37 cm dans les derniers 7 jours. Notre choix n’était pas difficile. Partir tôt ce matin de Montréal et direction le Massif.  Pour notre dégustation nous avons droit à 50 pistes sur les 52. Quoi demander de mieux. Déjà 15 minutes avant l’ouverture du départ de la course de F1 du matin, plusieurs étaient fébriles.

La classique ligne de départ du massif

La petite rivière est la classique du matin. Superbes conditions. La glisse est douce et la neige est plus molle qu’à l’occasion. La météo est clémente avec nous et aucun vent.  Une fois  à la base les jambes sont déjà chaudes.

Premiers courseurs au bas de la piste

Nous décidons d’aller directement dans le secteur Maillard et profiter de la remontée en fonction. Première descente est la Phénomène. Les conditions sont parfaites. Aucune plaque de glace et on peut s’éclater sans retenue. Avec la vue en prime, c’est le paradis des skieurs.

Au sommet de la Phénomène.

Nous n’avons pas eu le choix de la faire deux fois. Par la suite, direction sous-bois Artimon. Avec la neige plus molle, les bosses le sont également. La glisse est parfaite pour les sous-bois. Aucune inquiétude pour les obstacles.

Sous-bois Artimon. Plus technique.

Pendant que ma partenaire va se reposer dans l’Ancrage je décide d’aller explorer l’Écore. Encore une fois les conditions sont exemplaires. Je ne suis pas le seul dans la piste.

Vue au sommet de l’Écore

Après toutes les bosses, une petite pause est bien méritée. Nous retournons dans les pistes plus centrales. Quoi de mieux que de skier au massif et de regarder un bateau passer devant nous.

Ski, le fleuve et un bateau. Un tour du chapeau.

Les conditions sont encore excellentes. La base est plus ferme compte tenu que la journée avance mais aucune plaque de glace. C’est unique au Québec de descendre une piste et avoir l’illusion d’aller directement dans le fleuve.

Vue du fleuve et de la gondole

Fait surprenant pour un samedi, aucune longue attente et cette belle surprise a durée toute la journée. Après le dîner, direction dans le camp boule. Toutes les pistes sont superbes avec une petite poudreuse sous nos skis. Les sous-bois Dominique Maltais et le Fortin sont incroyables. La piste à bosse Tremblay est également en excellente condition.

Piste à bosse la Temblay.

Sous-bois Fortin

Le superbe Dominique Maltais

Nous avons même droit de voir les futurs Kingsbury en action. Toujours incroyable de voir le talent des jeunes.

Un magnifique 360

Pour terminer notre journée nous avons décidé de faire le classique. Une grande descente qui part du camp boule. Nous sommes arrivés directement au côté de la descente de la luge. En voyant le plaisir et le rire des gens, l’expérience semble assez unique.

La vitesse de la descente est surprenante

Ce fut une autre journée épique au Massif. Comme leur dicton le dit, nous avons eu du fun brut. Donc si vous hésitez à faire la route, votre effort sera récompensé. Bon ski à tous.

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.