Lendemain de tempête en Estrie, Sutton s’est montré sous ses plus beaux jours. J’ai commencé ma journée vers 10h, au pic de l’achalandage. Bien chanceuse, j’ai trouvé un stationnement près du débarcadère et en quelques minutes j’étais sur les pistes.

J’ai commencé par exploré le secteur des remontées IV et VII. Généralement des sous-bois d’intensité difficile, j’étais très heureuse de voir la quantité de neige accumulée et les bosses molles.


Le soleil a réchauffé le fond de terrain et les joyeux skieurs. Une température parfaite qui ouvre sur un printemps prometteur.

Au menu pour la pause diner fût une poutine et soupe minestrone – la cafétéria offre un vrai délice aux skieurs gourmands et le Bar sur le toit, le Tucker, est un bon plan après-ski.

En fin de journée, j’ai exploré le secteur de la remontée principale. Des bleues et des vertes, les descentes étaient agréables et bien occupées. Ne voulant pas que la journée termine, j’ai finalement rangé mes skis à la fermeture en me promettant de réserver mon ski pour la fin de semaine prochaine.