Ça faisait longtemps que je n’avais pas skié au Relais et je n’ai pas été déçu hier soir. Certes, il faisait froid et il valait mieux être bien habillé. Preuve à l’appui, ma caméra n’a pas fonctionné, tellement la température était glaciale. Nous étions tout de même relativement nombreux à utiliser la remontée centrale à six places en début de soirée. Les conditions nous ont procuré beaucoup de plaisir.

Il est certain que les nombreux élèves des cours du mercredi soir comptaient pour beaucoup dans cet achalandage, mais la présence de neige fraîche motivait à coup sûr la présence des autres.

Si on compare aux autres stations de la région de Québec, la clientèle du Relais demeure relativement jeune, mais son école de ski se révèle impressionnante, avec quelque 2000 élèves cette saison, elle est probablement la plus grosse de la région. La proximité de la ville, un personnel compétent et des installations confortables attirent les familles.

Il faut voir les cortèges de jeunes et moins jeunes qui s’exercent un peu partout sur le domaine skiable pour réaliser à quel point une école comme celle du Relais fait beaucoup pour le développement du ski dans la région de Québec.

Si le Relais demeure une montagne de taille modeste pour le skieur avancé, elle a contribué à la naissance de bien des passion pour la glisse.

Le Relais est la seule école de ski de la région de Québec qui dispense des cours de groupe le soir en semaine et à voir le nombre de jeunes qui s’activaient sur les pentes hier soir, les autres auraient intérêt à tenter le coup. Il y a visiblement une clientèle.