Depuis plusieurs années que je me dis, dans le temps des fêtes, nous devrions aller skier au mont Édouard. À chaque fois que j’en entends parler, ces moments semblent inoubliables. Par contre, le temps nous manque et le 1H30 de transport pour s’y rendre nous ramène Au Valinouët…

Cette année, les planètes semblaient alignées et le mont Édouard était réalisable.

En nous levant ce matin, il faisait – 25 C. Nous avons donc pris un bon café le temps que la température se réchauffe et nous sommes arrivés à la montagne à 11H00. Le stationnement était complètement libre. Il faisait toujours très froid (- 16 C).

Nous étions impressionnés par l’immensité de la montagne, du panorama et de sa hauteur (quand même le 5e dénivelé au Québec ). La première montée était glaciale, même pour moi qui gèle rarement en ski. Une protection en néoprène aurait été idéale considérant le vent et le froid.

Nous avons enchaîné les descentes mais il était difficile de préserver notre chaleur étant donné qu’en descente le froid gelait les joues et qu’en montée le vent nous glaçait sur place. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu à me battre autant contre le froid.

La meilleure option était les sous-bois. Il n’y avait aucun vent et nous pouvions garder une bonne température corporelle étant donné notre vitesse moins élevée. Nous avons même fait une superbe découverte dans le secteur nord-est. Le sous bois est immense et très diversifié. Nous avons même trouvé plusieurs endroit toujours vierges, après 48 heures sans neige.

Vers 13H00, nous sommes allés prendre une petite pause chocolat chaud: quel bonheur!!

Nous avons terminé l’après midi en visitant tous les sous-bois et avons pu constater tout le potentiel de cette montagne.

Une seule remontée était en opération aujourd’hui et cela ne simplifiait pas la tâche aux débutant étant donné le niveau de difficulté des pistes à partir du sommet.

En conclusion, cette montagne est un terrain de jeu incroyable mais le froid l’a emporté aujourd’hui. Nous n’avions pas prévu cela et n’avions pas apporté avec nous les bonnes pièces de vêtements. Mais ce n’est que partie remise, nous avons tout de même adoré et nous y retournerons.

À la prochaine Mont Édouard!!