Hier soir au retour du Mont Édouard la tempête était prise. Alors que le ciel vous tombait sur la tête à Montréal, ici il neigeait à plein ciel. Si bien que ce matin, une trentaine de centimètres étaient tombés sur les Monts-Valin. Et ça s’est poursuivi toute la journée. Au moment d’écrire ces lignes, et bien, ça tombe encore et encore!

Donc ce matin, nous nous sommes mis en route pour l’ouverture du versant nord-ouest à 9h. À notre arrivée, le stationnement était déjà pas mal occupé. La billetterie aussi.

9 h 30: Back on track! Depuis le versant principal nous filons immédiatement vers le versant nord-ouest, ouvert depuis hier seulement. Nous y passerons la journée. N’ayant été damé qu’en soirée hier selon le site de la station, ce matin, c’était la joie! De la neige folle pour les fous et les fins, à l’infini! En veux-tu, en v’là!

fullsizerender

J’ai demandé à Dom qu’est-ce qu’il avait à dire du sous-bois ” Le Bras de Louis”… Les joues gonflées d’air en retenant son souffle et en hochant de la tête, il a fini par me dire “c’était juste ma-la-de”! Fin de sa citation. Imaginez-vous le reste!

Nous sommes restés sur ce versant, beaucoup moins achalandé que son principal et tellement enneigé, une vrai folie cette “dump”!

On repars tantôt chez nous. La tête, le cœur et les cuisses remplies. Merci Saguenay!