Depuis déjà une semaine j’étais attentif à ce système dépressionnaire qui avait un potentiel d’une méga tempête.  Ce matin, le levé était tôt afin d’aller consulter les sites de météo.  Les prédictions sont encore bonnes et nous pouvons espérer près de 30 cm.  Je décide donc d’aller encore une fois à la chasse à cette maudite poudreuse.  Ma première destination sera le superbe Mont-Saint-Anne.  La montagne nous offre un potentiel de 70 pistes mais avec ouverture progressive.  La température est idéale.  C’est toujours un plaisir de voir cet arche en arrivant à la montagne.

 

 

Une fois au sommet, nous avons l’impression que le temps est arrêté.  Il n’y a aucun vent, un soleil timide et un silence comme il y a avant une tempête.  Plusieurs jeunes skieurs de compétition étaient au sommet.

 

 

Je vais en direction de la forêt noire.  Tout le secteur de la S et super S était fermé.  Nous avions les pistes la Crête et la Beauregard au menu.  La vue de cet angle de la montagne est toujours formidable.

 

 

Les conditions sont excellentes.  Il s’agit de conditions hivernales.  La neige est froide et ferme.  Nous pouvons encore espérer faire notre carving avec agressivité.  Une fois de retour au sommet, la station a installé une terrasse afin de profiter de cette belle saison.

 

 

Je m’attaque aux pistes le Gros vallon et la Beaupré.  Les conditions sont magnifiques.  Même dans la partie abrupte des pistes, il n’y a aucune plaque de glace en début de journée.  Par la suite, je vais dans la Montmorency.   Il y avait présence de grosse granuleuse durcie.  Par contre, les installations d’une future course nous donnait l’impression d’être un athlète de super G.

 

 

Pour ma plus grande peine, la superbe et unique cabane à sucre est fermée.

 

 

Tout le secteur est en excellentes conditions et de nombreux skieurs se retrouvent dans l’Express.

 

 

Après un dîner digne d’un arrêt aux puits d’une F-1, je vais découvrir le versant nord.  La neige est encore très froide et les conditions sont uniques.  La base est encore ferme et on peut se croire au mois de février.

 

 

Je tente une courte expérience dans les sous-bois.  J’étais seul au monde et je réalise rapidement que les conditions sont précaires.  Par contre, il est toujours agréable d’être dans un sous-bois.

 

 

Le parc à neige est fortement occupé en ce mardi.  Plusieurs jeunes s’amusent à faire des figures.

 

 

En début d’après-midi, le neige est devenue en gros sel.  Les pistes étaient encore en excellentes conditions.  Il n’y a eu aucune attente tout au long de la journée.  Les conditions sont encore magnifiques à la station.  Il ne faut pas hésiter malgré le mois d’avril qui avance, il reste encore plusieurs superbes journée de ski.

S'abonner
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !