Hier, le 17 mars, je me rendais au Mont Saint-Sauveur (ou Sommet St-Sauveur) avec mes amies Gabrièle, Stéphanie et Katrina.

Nous sommes arrivées en début d’après-midi (nous avons fait la grasse matinée!). Je n’ai pas l’habitude d’arriver aussi tard à une montagne de ski, mais nous en avons amplement profité malgré tout pour diverses raisons. À Saint-Sauveur, la vitesse des chaises permet de remonter les pentes très rapidement, et il n’y avait pas beaucoup de monde alors nous n’attendions jamais en bas. De plus, les journées qui rallongent et le passage à l’heure d’été nous permettent de skier plus tard en après-midi.

Stéphanie et Katrina viennent me rejoindre à côté de la chaise de la Plagne, où je me suis stationnée. Je suis agréablement surprise de la température, qui, quoique légèrement froide pour un 17 mars, est superbe car il n’y a pas trop de vent et le soleil est vraiment chaud.

Nous faisons quelques descentes au Sommet St-Sauveur en attendant que notre amie Gabrièle arrive. Nous nous arrêtons ici et là pour tout simplement profiter du moment. Notre devise de la journée était de prendre ça «relax» et nous l’avons bien appliqué! Et la météo est juste WOW!

On se rend ensuite à Avila, où on en profite pour explorer un petit sous-bois avec de la belle neige.

Les conditions à Avila sont encore plus belles qu’à St-Sauveur, il y a moins de monde, donc la neige est de meilleure qualité et il n’y a pas de plaques de glace comme à certains endroits sur sa montagne voisine.

On retourne tranquillement du côté de St-Sauveur. Il est rendu 15h et il fait toujours aussi chaud! Enfin, peut-être pas «chaud» mais c’est très confortable malgré les -10 qu’il fait à l’extérieur grâce au soleil qui est toujours de la partie.

Rendu à 15h30, on a bien profité de notre après-midi, on a fait beaucoup de descentes, alors c’est maintenant l’heure de l’après-ski. On se rend au T-bar 70 et notre amie Fannie, qui ne pouvait venir en ski à cause d’une blessure à la cheville, vient nous rejoindre.

J’ai vraiment aimé ma journée au Mont Saint-Sauveur. Je n’y vais pas souvent, et ça me rappelle ma «jeunesse» où je passais mes fins de semaine à skier avec des amis là-bas. Cheers à une autre belle journée de ski!

 

S'abonner
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez le magazine par courriel
Bonne lecture !