Bonjour les skieurs acharnés !

Parce que la saison s’étire de semaine en semaine et que LA journée que nous attendions depuis des semaines est enfin arrivée ! Depuis des jours les météorologues nous prédisent une journée de vrai ski de printemps, soit de la chaleur et du soleil en même temps, le même jour. Wow ! Et bien ils ont prédit correctement cette fois-ci. C’est full printemps pour le dernier week-end des folies du Mont Sainte-Anne. Temps doux, soleil radieux, ciel de casse-tête et neige ramollie. C’est juste parfait… enfin !

Je dois dire que je n’ai jamais vu une situation pareille. Nous sommes presque rendus au mois de mai et il est encore tombé un bon 20 cm de nouvelle neige cette semaine, et ce par-dessus les tonnes de neige des mois de mars et avril.

La couverture de neige est parfaite, complète et absolument intacte. La station est ouverte à 95% pour une fin de saison incroyable. C’est comme si on avait les conditions d’une journée douce du mois de février, mais en fin avril. Je vous le répète, c’est la première fois que je suis témoin d’une telle situation en 45 saisons de ski. Et que c’est agréable !!!

Cette sublime journée s’est amorcée directement du côté de la Crête. Pourquoi perdre son temps ? Le point de vue du haut de cette piste, qui se trouve juste à côté de l’ancien chalet de montagne fermé il y a quelques années pour une raison qui m’est inconnue, est simplement saisissant. Le fleuve coule majestueusement devant nos yeux tout en laissant les bateaux remonter le courant avec les montagnes en toile de fond. Je ne me lasse pas d’admirer cette scène qui me charme un peu plus à chacune des fois.

Par la suite, après être remonté par la nouvelle chaise quadruple ultra-rapide, je me suis dirigé vers la Forêt Noire, plus précisément dans la Brunelle. Probablement un de mes secteurs préférés… du Québec ! Ces sous-bois sont pentus, vastes et biens aménagés. Avec toute la neige accumulée, on ne peut demander mieux.

Après quelques descentes dans ce secteur, c’est vers le Nord que je suis allé où la neige était un peu plus hivernale. Dans la Printanière j’ai eu une belle neige vierge qui ressemblait à de la crème glacée. C’était vraiment particulier mais combien agréable.

Après un lunch festif sur la terrasse du chalet du sommet où nous avons pu profiter du BBQ, de ses bons hamburgers, et du groupe live, la bonne idée de s’aventurer du côté de l’Ouest m’a traversé l’esprit. Le problème est que je n’avais pas remarqué que la remontée était fermée … Il a donc fallu revenir par la longue piste verte de retour de 1,5 km, de pente très douce, jusqu’au bas du côté Nord. Mais cette petite escapade en valait quand même bien la peine.

En fin de journée j’ai exploré davantage le versant sud dans la Belle, la Bête et aussi l’ancien Mur de la 4. Je l’ai reprise trois ou quatre fois. Mais quel Wow !

Enfin, parce que toute bonne chose a une fin, j’ai terminé ma journée dans la Gros Vallon et la Palette suivie de la Yahoo jusque derrière la cabane à sucre de la Pichard. Juste avant c’est dans la Canyon que j’étais allé me dégourdir les jambes.

Une journée magique, mémorable et un peu physique. Enfin une journée de ski de printemps dans probablement l’une des plus belles stations du Québec.

Heureusement il reste une autre journée demain pour en profiter, mais lundi ce sera fini pour la saison. Grouillez dans l’auto pour venir skier demain.

Suivez le site web de la station pour connaître toutes les activités jusqu’à la fin de la saison et durant la saison chaude. Le printemps est toujours célébré intensément au Mont Sainte-Anne et ce ne fut pas différent aujourd’hui.

Bon ski ! Bon été pour plusieurs et comme promis, nous sommes revenus, parce que c’est trop beau !

 

Philippe SkiMédia

 

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.