Ce matin, je suis en congé.  Je regarde dehors, la neige qui tombe me motive à sortir mes skis.  C’est probablement la dernière tempête de l’année et j’espère skier de la poudreuse.  Je me dirige donc au Mont St-Anne.  Le vent est puissant et la poudrerie ne cesse.

À mon arrivée, vers 9h00, la dame qui travaille à la billetterie nous annonce que seulement la remontée de l’Express Du Sud est ouverte aujourd’hui.  Les bulles nous offrent donc l’accès qu’à une petite section à l’Est du versant Sud.  Nous lui demandons alors si la possibilité de monter par nous même jusqu’au sommet est possible et il n’y a aucun problème.

 

Dans les quelques pistes d’ouvertes, il y a effectivement de la poudreuse.  Quelques sections de pistes sont belles, mais la majorité de la neige tombée recouvre les restants du ski de printemps des derniers jours.  C’est à dire, que le 3/4 des pistes skiables est composé de bosses de glaces à moitié recouvert par la neige.

Par contre, nous avons eu une belle first track dans la rigolo.   Les conditions de neige dans les sous bois  accessibles sont très plaisants à skier.

Après quelques descentes à partir de la remontée qui sont mène environ jusqu’au 3/4 du sommet de la montagne. Ont décide d’enfiler nos peaux de phoques et de grimper jusqu’au sommet.  Après quelques dizaines de minutes nous arrivons au sommet.

Nous apprécions notre dernière descente, ce qui termine notre journée de ski.  La neige tombe toujours et la tempête n’est pas fini.

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.