Je pense que plusieurs d’entre vous, qui ne sont pas venus à la montagne aujourd’hui, ont pensé que les conditions seraient semblables à des conditions de printemps.  Et bien ce n’était pas le cas! Malgré la température qui oscillait autour de 6 degrés, la neige de surface était granuleuse et légère. Les photos qui vont suivre vont vous faire voir la neige soulevée par le passage des skieurs.

Toutes les zones ombragées, lesquelles sont nombreuses dû à l’orientation des pistes, étaient aucunement dégelées.  Toutes les pistes non-travaillées sont recouvertes de bosses, les pentes se négocient très bien et les virages se font sur une base durcie. Le secret c’est de skier sur le flanc des bosses ou sur les bosses. J’ai skié quelques sous-bois, là aussi les bosses sont comme dans les pistes ouvertes, la neige sur les bosses est épaisse et permet des bons virages. Je ne peux pas parler pour demain, mais quand même je peux prétendre que les conditions demain avant-midi seront très bonnes.  En tout, je peux vous dire que lorsque je vois autant de skieurs sur les pistes à 3 heures de l’après-midi, c’est que les conditions sont bonnes.

Les bons virages sont assurés.

Regardez la surface.

Les mêmes conditions de surface partout aujourd’hui !

Que demander de mieux?

Que demander de mieux? Peut-être une bière au Tucker, au soleil en détente totale.

12 bornes de recharge. Effort pour l’environnement de la part de la montagne..

Je termine en voulant vous mettre en garde. Pour la première fois de ma vie de skieur, soit 20 ans, j’ai fait une chute inattendue dans le bas de la montagne dans la piste Accès. Alors que je filais à une certaine vitesse sur une base durcie au centre de la piste, j’ai pensé que ce serait amusant de passer sur le bord de la piste, dans la neige.  Erreur! Mes skis ont bloqué net sur la neige d’une épaisseur de 5 cm, je suis sorti d’un de mes skis et je suis tombé violemment en pleine face sur le bord de la piste. Mon ski a littéralement collé sur cette neige ramollie. Après 3 minutes de repos, je me suis relevé sans trop de douleur, mais avec une leçon de ski. apprise à la dure.

Bonne journée et bon ski,

Jules Lincourt,

Ski Média