Nous avons dormi au chalet juste en bas des pentes à proximité de la station de ski du Mont Sutton.

Puisque la journée de vendredi a été plutôt chaude, environ 5 Celsius, et que le mercure a chuté rapidement à moins 10 Celsius durant la nuit, nous avons fait la grâce matinée et nous avons relaxé en regardant le ciel bleu et le soleil éclatant.

Le stationnement de la station se remplit relativement rapidement et se sera une grosse journée d’achalandage. Dès notre arrivée, on réalise que c’est la fin de la semaine de relâche et il y a plusieurs familles et plusieurs enfants sur les pentes.

Nous remercions la dame au service à la clientèle qui s’appelle Louise qui a pris le temps de nous renseigner et nous proposer de se concentrer sur les pistes qui ont été damées durant la nuit. Les pistes familiales sont très intéressantes et la neige a été retravaillée et ramollie.

Lors de notre première remontée, on réalise que les conditions seront très dures et les skis font du bruit sur la neige en dérapant.

Nous avons essayé d’aller dans un sous-bois mais nous ressemblons à du pop-corn et impossible de contrôler les skis. Dans le sous-bois ce sont les skis qui réagissent sur la neige qui ressemble à une croûte durcie. Selon moi ce sont des conditions risquées pour les genoux et les chevilles.

Nous prenons la décisions de prendre une pause et d’attendre que le soleil et la chaleur fassent leur oeuvre pour nous donner de belles conditions de ski de printemps.

Les prochains jours seront sûrement meilleurs pour le ski de printemps, si on considère que le mercure montera au-dessus de 10 celcius.

Cet endroit demeure à mon avis, une belle place pour faire un pic-nic durant le printemps !