Avec les prévisions de tempête hivernale que l’on nous annonçait depuis quelques jours, nous avions réservé notre dimanche pour aller visiter les sentiers de Sutton.  Samedi soir, nous étions très contents d’apercevoir une neige légère tomber du ciel, qui s’est vite accumulée sur les autos.  En se levant dimanche matin, on se sentait comme des enfants un matin d’école qui regardent par les fenêtres avec excitation pour constater l’ampleur de la  tempête.  Enfin!  De la neige!  On s’est préparés en deux temps trois mouvements et avons quitté tôt afin de pouvoir profiter de ces fameuses premières traces.  En arrivant à la station, une fébrilité flotte dans l’air; les employés nous accueillent avec sourire, nous mentionnant que ce sera leur meilleure journée de la saison jusqu’à maintenant.  Il y a 41 pistes d’ouvertes, alors qu’un gros 15cm, je dirais même 20cm au sommet, est tombé au cours des dernières heures.  Tout le monde est heureux et j’ai l’impression que je ne suis pas la seule à avoir des fourmis dans les jambes.  Comme on dit, ce matin je suis au bon endroit au bon moment!  Regardez-moi toute cette neige que Mère Nature nous sert ce matin.  Cela valait la peine de se lever tôt afin de prendre le remonte-pente à 8h30.

Notre niveau de bohneur, déjà très élevé, monte d’un autre cran, alors que nous effectuons nos premiers virages.  Les conditions sont exceptionnelles, la neige légère nous fait flotter tout en douceur et on ne peut s’empêcher de pousser quelques cris de joie.  Nous avons eu beaucoup de plaisir, autant dans les pistes facile, très difficile et les sous-bois.  Même s’il y a eu beaucoup d’achalandage, nous avons skié entre amis avec l’impression d’être seuls, ou presque, sur les pistes.

 

  


À quand notre prochaine rencontre sur les pistes?

Chantale Coutu