Aujourd’hui, c’était une journée pas comme les autres. D’ordinaire, aller descendre les pistes c’est fatiguant physiquement, pas stressant. Ce matin, en plus d’avoir un -13°c qui semblait être trois fois pire, on as eu droit à une montagne complètement croûtée.

Joli spectacle, ça fait rêver à voir des fresh track partout. On as l’impression de pouvoir se promener au creux des bosses, s’imaginer la ligne parfaite dans la “Buzz” quand on passe à côté dans le remonte-pente.  Mais c’est seulement qu’un piège, le glace n’est recouverte que d’un maigre 3 ou avec de la chance 4 cm de neige.

Le choix des pistes n’était pas trop difficile à faire. Des cordes fermaient certains versants, des flèches nous montraient le chemin à suivre.

Seulement la télécabine et le Duncan Express étaient en fonction aller jusqu’à 10hrs. La chaise TGV et celle de l’Expo sonts venues essayer de nous offrir quelques pistes de plus mais sans grand succès. Arrivé tôt parti tôt. En quittant aux alentours de midi, la majorité des pistes restaient fermées. Avec raison, bon choix de la station de préserver la sécurité de ses skieurs.

Sinon, le park à neige reste bien travaillé. À vous de savoir sur quel type de coussin vous aimez atterrir, on as le droit ici à du semi-très-dur. Alors..
Avec une couche de 1cm de glace a la grandeur des bois, il ne manque qu’une belle bordée de 30cm et tremblant de toute sa grandeur va être skiable. Mais pas pour maintenant.

 

Cette journée ma  épuisée plus mentalement que physiquement. La température combiné aux conditions de ski nous ont fait ralentir la cadence, en attendant que mère nature nous offre des conditions un peu plus clémentes.

..MxM..