Qui n’a pas hâte enfin à l’ouverture du Mont Tremblant? Je suis allé faire un tour à la station pour aller découvrir quelques facettes méconnues d’un centre de ski.

Tout d’abord, la préparation des pistes! La veille de l’ouverture, à 20h30, j’ai eu la chance de rencontrer Monsieur Jacques David, opérateur de dameuse depuis plus de 40 ans! il m’a amené découvrir le travail qu’il fait pour la préparation de l’ouverture de la station.

J’ai donc embarqué avec lui à l’intérieur de son appareil de 12 tonnes de marque Prinoth pour l’assister durant environ 90 minutes de son travail.

Voici d’abord quelques statistiques par rapport à la machine elle-même:
-Poids de 12 tonnes environs;
-Fonctionne à l’aide de chenilles;
-Carbure au diesel;
-La consommation oscille autour de 30l/h;
-Équipé d’un treuil de 1000 mètre;
-Valeur à l’achat d’environ 400 000,00$;
-Opéré par un seul homme, un artiste!

Lorsque l’on arrive sur la montagne et que l’on dessine nos “S” sur les pentes parfaitement préparées, nous avons un sentiment incroyable et c’est ce qui fait que nous y retournons jour après jour durant l’hiver. Cependant, nous n’avons aucune idée du travail qui est fait pour nous procurer de si belles conditions. Pendant le temps que j’ai pu accompagner Monsieur David, nous avons préparé une partie de la piste Charron et la base de la chaise nommé “TGV”. La procédure à suivre en ce début de saison est d’étendre les accumulations de neige naturelle et fabriquée le long des pistes, afin d’avoir de grande surface pour offrir aux skieurs et planchistes dès demain!

Élément intéressant, les énormes bosses de neiges préfabriquées renferment beaucoup d’humidité. C’est pourquoi nous les avons étendues et que celles-ci seront damées 4-5h plus tard, afin de permettre à la neige de sécher. Durant tout l’hiver, les opérateurs préparent les pistes selon un principe bien simple, soit de remonter la neige qui est descendue toute la journée par les virages des skieurs et planchistes. Dans les pentes qui sont très abruptes sur la montagne, l’appareil est équipé d’un puisant treuil permettant de s’accrocher à un ancrage pour l’aider à monter!

L’appareil se manipule à l’aide de 2 petits leviers qui contrôlent chacun leur chenille. En actionnant les deux leviers dans le sens contraire, on se retrouve rapidement à faire un tour sur nous-mêmes. Pour ce qui est de la grande pelle à l’avant, celle-ci est contrôlée dans chaque direction possible par un levier.

À l’arrière de l’appareil, on y retrouve des dents et un tapis qui permettent de mélanger la neige mise en place et de faire la finition que nous aimons tant.

 

Sur cette expérience, je peux vous dire que l’excitation face au début de saison se fait grandement sentir dans le village au pied des pistes du Mont Tremblant. Il y aura plusieurs amateurs de glisse qui seront présents demain, lors de la journée d’ouverture. D’après les conditions et le travail que j’ai pu voir, tout devrait être en place pour un début de saison exceptionnel! Monsieur David m’a même mentionné avoir rarement vu autant de neige si tôt dans l’année et je le crois! Notez bien que la montagne fait son ouverture officielle demain matin à 8h30!

Bonne saison!

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.