C’est dans des conditions routières très hivernale que l’on se dirige vers le Parc du Mont-Comi ce matin, la température ressemble beaucoup plus à une journée du mois de janvier.

Arrivé à la montagne, la neige, le vent et le froid sont bien présents, mais après une heure de route rien pour nous découragé.

Une fois dans la chaise je regarde mon ami skieur qui à été plus prévoyant que moi, soit passe montagne au visage j’avoue je suis un peu jaloux.

Les pistes les plus exposées au vent offrent des conditions variables soit des lames de neiges sur une base travaillé et durcie mais, pour les pistes un peu moins exposées au vent la base durcie est recouverte d’environ 15 à 20 cm de neige poudreuses.

Après plusieurs descentes nous sommes en mesures de savoir dans quelles pistes se poursuivra notre journée.

C’est maintenant l’heure du café, l’achalandage n’est pas plus important dans le chalet que dans les pistes.

Notre sortie hivernale se poursuit jusque vers 14h30, alors que mes jambes me donnent le signal d’arrêt.

À notre départ la neige tombent toujours et elle est d’une qualité hivernale, c’est prometteur pour la fin de semaine, car même si les cabanes  à sucre sont commencées et que les trottoirs sont dégagés en ville, il reste encore de belle journées de ski à passer à la montagne.

Bonne glisse et bonne fin de saison.