Collaborateur: Randy Ferguson –  (crédit photo:  Kelly Bergman, BergMedia )

Jour 3 : Ski de fond Sprint

Un premier titre Mondial pour le Canada gracieuseté de Collin Cameron au Sprint
Pour un athlète qui a passé la journée précédente cloué au lit par un virus, Collin Cameron n’a fait voir que du feu à ses adversaires.  Il a imposé sa loi dès la boucle de qualification.  Il a été le plus rapide de sa classe par dix secondes.  En demi-finale, il a dominé sa vague lui assurant une place en finale pour le titre mondial.  Faut-il rappeler que malgré ses 3 médailles au Jeux l’an dernier, il a quitté la Corée avec un goût amère dans la bouche ayant terminé quatrième dans sa course fétiche, le sprint!  En finale, il a de nouveau tenu à distance de grands rivaux dont le médaillé de bronze de Pyeonchang, l’américain Daniel Cnossen et la jeune sensation ukrainienne de 19 ans Taras Rad.

  C’est sous un déluge d’applaudissements et de cris de joie qu’il a levé les bras au ciel, réalisant son rêve. Plusieurs centaines de spectateurs, en cette journée fériée, étaient au rendez-vous pour acclamer leur champion du monde.

« Je rêvais à ce jour depuis la Corée l’an dernier…je tenais simplement à venir ici à Prince George devant la foule canadienne et remporter mon premier titre mondial.  Mon premier titre mondial – c’est incroyable comment je me sens! » – Collin Cameron.

Collin Cameron champion du monde au Sprint, crédit photo: Kelly Bergman, BergMedia

Mark Arendz quant à lui a fait l’impasse sur les sprints pour récupérer en vue des sprint en biathlon qui auront lieu mercredi à compter de 13hrs heure du Québec.

Chez les dames, la médaillée de bronze de l’épreuve aux Jeux de Pyeonchang, la canadienne Natalie Wilkie (Salmon Arm, CB), a encore une fois vue une médaille lui filer entre les doigts.  Par contre, contrairement à la course précédente où elle a été distancé, elle était bien dans le coup mais prise en souricière lors de la dernière montée.  Une autre quatrième place pour la jeune triple médaillée des Jeux de 2018.  Emily Young (North Vancouver, CB) était également de la grande finale terminant sixième.

Nathalie Wilkie, crédit photo: Kelly Bergman, BergMedia

«Ce fut  une belle lutte…c’était très corsé sur la piste!  Je me croyais capable de reprendre le troisième rang à l’ukrainienne en fin de course, mais j’ai manqué de neige pour y arriver. » – Nathalie Wilkie.

Autres canadiens et canadiennes:
Ethan Hess (Pemberton, CB) classe sportive assis – non qualifié
Yves Bourque (Bécancour, QC) classe sportive assis – non qualifié
Kyle Barber (Sudbury, ON) classe sportive debout – non qualifié
Jesse Bachinsky (Kenora, ON), guide Simon Lamarche (Victoria, CB) – non qualifié

Reportage: Randy Ferguson

Randy Ferguson, animateur et commentateur sportif

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.