Pour tous les skieurs, la journée de vendredi a été difficile à vivre.  Nous avions droit à un début de saison extraordinaire.  La pluie de ce vendredi avait grandement affecté les conditions dans les Laurentides.  Par contre, dès le début de la nuit de samedi, les dieux du ski étaient avec nous.  Une magnifique neige, douce et légère.  En travaillant de nuit, j’ai eu la chance de voir toute cette neige tomber.  Vers 7H30, mes collègues me déconseille fortement de prendre la route.  Je me dis à moi même, bon je tente de prendre la 15 nord et on verra bien.  Rendu à Blainville, je me stationne et je fais ma réservation pour Saint-Sauveur.  Quelle magnifique décision.  À mon arrivée vers 8H30, déjà beaucoup de skieurs étaient présents.  Dans la remontée, je rencontre Géraldine, une préposée à la montagne qui me mentionne que la montagne était fermée hier.  Wow, Saint-Sauveur fermé, assez exceptionnel.  Une fois dans la chaise, on remarque déjà les superbes conditions.

 

 

La température était idéale, un – 11 degrés, pas trop de vent et la neige tombait en abondance.  J’ai débuté par la côte 70. Quelles conditions magnifiques.  Aucune présence de glace, on pouvait surfer sur un tapis de neige.  Selon le site internet, un 25 cm de nouvelle neige était tombé.

 

 

Après je suis allé voir les pistes Épervier et Tom Barbeau.  Un seul mot pour décrire mon sentiment, powder day.  Nous avions l’impression d’être dans les rocheuses canadiennes avec cette magnifique neige.  J’ai du faire les deux pistes au moins 5 fois tellement que la neige était belle.  Je pouvais faire les premières traces à chaque occasion.

 

 

Les préposés de la piste à bosse étaient au travail très tôt afin de remettre les sauts en bon état.  Plusieurs skieurs du club étaient impatients dans la remontée.

 

 

La pente école était très occupée ce matin, alors que les futurs skieurs de poudreuse étaient en action.

 

 

Puis une fois dans la remontée, nous ne pouvions pas savoir encore combien de temps la remontée de la piste 72 allait être ouverte.  Les personnes avec moi mentionnaient que la piste était magnifique.  Avec un petit effort, je constate que la piste offre un champ de poudreuse incroyable.  Arrivé en bas de la piste, la navette à cheval pouvait nous reconduire à la remontée.  Par contre avec une petite marche de 2 minutes, nous pouvions revenir facilement.  J’ai fait cette piste encore 5 fois sans pouvoir arrêter de sourire.  Les conditions étaient magnifiques.  Vers l’heure du midi, les pistes présentaient des plaques de glace.  Par contre la neige tombait toujours.  Alors avec le travail mécanique de cette nuit et les conditions froides, demain sera une journée exceptionnelle malgré le froid annoncé, un gros soleil est au menu.  Alors amis skieurs, allez jouer dehors.