J’aurais aimé arriver à l’ouverture!  La veille, fiston et moi avons regardé la tempête tomber tout l’après-midi et toute la soirée.  Pendant la nuit, il n’y a eu aucune accalmie et pour nous, c’était le bonheur gaspésien!  À mon réveil, j’ai pelleté les 40 cm de neige reçus derrière ma voiture.  Notre départ fut donc retardé d’une bonne demie-heure mais il était quand même encore tôt!

En arrivant, nous avons constaté qu’il y avait beaucoup de neige de type champagne, c’est-à-dire très sèche.  Toutes les 27 pistes offertes étaient très accueillantes.  Sous-bois, boulevards, hors piste et snow park fourmillaient de monde.

 

 

Nous avons été très gâtés en Gaspésie!  Les conditions de poudreuse et le ski printanier m’ont apporté une grande joie!  Cette montagne a une très belle inclinaison en haut de piste et nous avons eu de beaux défis toute la journée.  Des sauts sur des arbres abattus, des souches recouvertes de neige abondante; tout y était pour avoir du plaisir!

 

 

Nous n’avons jamais eu d’attente aux chaises, que du up and down toute la journée!  Il n’y avait que le tapis magique qui était bien occupé par la jeune clientèle.

À l’intérieur du chalet, il y a une cafétéria chaleureuse qui offre une variété de bon repas à prix raisonnables.  Pour l’après-ski, il y a un bar avec foyer pour accueillir les skieurs et tous les samedi, vous pourrez vous divertir avec un chansonnier.  Pendant la relâche, la station est ouverte toute la semaine, sinon c’est du jeudi au dimanche.

Nous avons eu la chance d’être hébergés à Métis-sur-mer et sur la route, nous avons découvert la microbrasserie Le Ketch, un nouvel endroit ouvert à tous à Ste-Flavie.  La vue sur le fleuve est superbe et les repas décadents!