Aujourd’hui c’était le dernier cours de ski de la maternelle de l’École Saint-Joseph. Le temps doux et la pluie des dernières semaines avait forcé le report des 2 dernières heures.

Powder Day! Quel bon timing, la vie est si bien faite.

Avec la nouvelle neige et le temps doux, ça me rappelait le ski dans l’Ouest canadien ce matin!

En arrivant à la montagne à 9 h, les enfants faisaient déjà du first track, à pied, de l’autobus à la billetterie!

Je savais que j’allais avoir chaud dans les 2 prochaines heures! Il faut considérer qu’il neigeait à plein ciel et que déjà avec 10-12 cm de nouvelle neige au sol, la plupart des élèves en avaient aux genoux.

Du sommet au pied de piste, il faudra leur ouvrir la route et réinitialiser leurs récents apprentissages. Pour espérer se rendre en bas, ils doivent faire exactement ce qu’on leur dit de ne pas faire habituellement : Du downhill, en ligne droite.

Mais le dénivelé de la Laframboise et l’absence de traces ne nous aidaient pas bien à avancer. Nous nous sommes donc dirigés vers la Normandin, la Zigzag et le sous-bois.

La pente plus prononcée de ce secteur nous a donné autant de plaisir que d’acide lactique dans leurs petits muscles.

Le cours était d’une durée de 2 heures mais la dernière demie-heure était réservée pour la course. Une succession de cerceaux balisait le parcours que devaient emprunter nos champions.

 

C’était magique de les voir s’exécuter, réussir et s’accomplir. Beaucoup d’entre eux ont eu, au fil des heures de cours, à prendre des décisions, parfois moins bonnes.

Ils ont chuté, se sont relevés, ils ont surmonté des craintes et des inconforts physiques, ils ont fait preuve d’humilité en regardant leurs amis être classés dans des groupes un peu plus forts que le leur…

Quel privilège j’ai eu de pouvoir assister à ces performances.

Tsé, en début d’années scolaire, au moment où l’école sollicitait l’aide des parents. J’avais le choix entre recouvrir des livres à la biblio ou d’accompagner la classe de mon fils en ski…

Cest la fin de la maternelle à l’école de ski pour cette année, l’hiver achève!

Merci à tous ceux qui rendent possible cette idée folle à chaque hiver.

Merci aux profs qui s’impliquent (et qui se la complique!!!).