Ce matin, au déjeuner, nous regardions des vidéos de ski extrême sur le GOPRO Channel. Quand il fut le moment de décider dans quelle station nous irions aujourd’hui Loïc s’est exclamé: Whistler!!!

Nous voici donc en direction du Mont Olympia.

Ça paraît que les gens sont restés terrés ces derniers jours et qu’au premier -8ºC, tout le monde est dehors! Il y en avait partout. Nous étions stationnés près du garage des dameuses.

C’est pas peu dire, du jamais vu depuis un bon moment, nous qui tentons d’éviter les grandes heures d’achalandage. J’haïs les files d’attente interminables, en général…

Dans une station c’est différent. J’adore voir la relève s’exécuter, des grands essayer, des grands-parents aux joues roses garder la forme. J’aime voir des gens d’ailleurs, où l’hiver est chaud, venir glisser sur la neige en riant. Aujourd’hui, à Olympia, c’était ça les 15 minutes d’attentes aux remontées. Pas grave, on jase et on est dehors!

Nous avons skié pas mal toutes les pistes ouvertes, les dernières bordées des 2 derniers jours nous ont laissé 7-8 pouces en surface rendant la glisse vraiment douce.

Les sous-bois et la forêt de Squikky ont quelques découverts par contre.

Le transit vers Oslo et le T-bar indique qu’il s’agit d’une surface aux conditions minimales mais c’est pas si pire, seulement quelques têtes de grand foin ici et là.

Comme notre fille n’en fait qu’à sa tête et qu’elle voulait skier TOUTE seule, impossible de la lâcher lousse dans une verte, je me suis dirigée sur la piste école avec elle. Le parcours est vraiment bien dessiné, les virages permettent une glisse contrôlée puisqu’aux sorties, la pente remonte, ralentit et facilite le virage.

Nous nous y sommes bien amusées elle et moi. Pour la remontée, c’est une toute autre histoire.

Quel tapis exécrable! Il neigeait à peine et le tapis glissait sous les skis. Il fallait retirer un ski. Arrivé en haut, le plastique blanc était super glissant, pas moyen d’avoir une traction avec la botte et descendre! On est en 2018, y’a de quoi qui se fait de mieux ailleurs! Le Kozak rénové, il faut maintenant investir dans un nouveau tapis!

Parlant du Kozak, le resto-bar de la station, chapeau pour la déco! En plus, les enfants y sont admis, ça rend la bière de fin de journée possible pour les parents!

Notre journée s’est terminée sur des propos drôlement incohérents de notre petite Sasha qui en avait assez du tapis ou des chaises, elle voulait prendre l’hélicoptère pour aller au sommet… Tsé les vidéos de ski du déjeuner…. Pas maintenant ma belle, pas avant qu’on puisse te lâcher lousse dans une verte!!!!

Recevoir le magazine par courriel
J'accepte d'être sur la liste d'envoie MailChimp ( more information )
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.