Pour ceux qui n’étaient pas encore certains que l’hiver était exceptionnel, ce matin ils sont tous convaincus. Une autre journée de poudreuse totalement débile. Je ne compte plus les journées ou j’ai skié de la poudreuse cet hiver. Aujourd’hui c’était particulièrement agréable. Nous avons reçu entre 35 et 50 cm de neige, cela dépendait de où le vent poussait la neige. En plus, la montagne était presque vide. Avec les conditions de route ce matin, il fallait être un peu fou pour prendre l’auto et aller skier.

On a vraiment skié dans la tempête. Les deux premières heures de la journée, il ventait très fort au sommet et il tombait 5 cm de neige à l’heure. La visibilité était presque nulle par moment, mais le ski était sublime. Une belle poudreuse profonde et aucun skieur à l’horizon. Il neigeait tellement, que nous ressemblions à des bonhommes de neige à notre arrivée au sommet !

Après le lunch, le vent et la neige se sont calmés et les conditions sont devenues parfaites. Comme la neige s’accumulait au fur et à mesure, nous avons fait des premières traces toute la journée.

La chaise quadruple du secteur plus pentu était fermée, ce qui nous a permis de faire un peu de randonnée et nous avons marché jusqu’au sommet. Une fois en haut, nous avions toutes les pistes juste pour nous et nous avons fait des premières traces de qualité dans la Mont Marsan et l’Aiguille de Piedmont.

Notre coup de cœur fût cependant le sous-bois Squaddra, la neige y était abondante et j’adore vraiment le dénivelé de cette piste.