Retour de vacances plutôt molo pour mon Lolo: Aujourd’hui c’est pédago pour les écoles des Laurentides. J’avais pris congé depuis un bon moment question de passer une journée exclusive avec mon fils. C’était SA journée où il décidait de (presque) tout. Il a choisi d’écouter un film, d’aller au Mont Saint-Sauveur, de dîner au McDo et de glisser à la maison. Nous n’étions pas arrivés à la montagne qu’il me disait déjà “eh qu’on passe un beau moment, on s’en va en ski, il mouille pas, hein maman!” Il tient sans doute ça de moi la surdouance pour le bonheur facile!!! 🙋🏼

Tout au long de nos remontées, entre 2 moments de détente,

il m’en sortira d’autres des belles de même, du genre ” Si c’est pas ça le bonheur, me demande qu’est-ce que ça peut être!”

Il faisait presque -17ºC en quittant la maison ce matin, il fallait être bien enrobé dans nos manteaux duveteux. C’est mon truc pour que les enfants s’amusent et par relation de cause à effet, ils n’ont jamais froid ni aux mains, ni aux gros orzons ( comme dit ma Sasha!).

Nous avons donc débuté par la remontée Atomic qui nous amène en haut de la Red Bird. Je me disais qu’avec une pareille baisse du mercure, c’est la piste où la surface pouvait être demeurée souple. Comme c’était journée de congé, il y avait beaucoup de jeunes sur les pistes. Je me demande souvent qu’est-ce que les skieurs et planchistes de downhill font dans les pistes vertes… Ma foi, ils n’ont pas tous l’air de débutants en quête de contrôle. C’était trop périlleux pour les vrais débutants, on se faisait doubler à vive allure, super proche.

Considérant qu’en période d’apprentissage, mon Loïc peut faire un virage prompt à droite alors que j’anticipais la gauche…. Fort de ses 4 jours d’expérience en planche, Loïc m’a demandé d’aller vers une piste plus tranquille.

Direction La Plagne.

Achalandée uniquement par vague, c’était par-fait. C’est un coin plus tranquille, même pour la remontée Étoile. Aucune attente, pas de patin ou de remorquage de petit planchiste non plus à faire en bas.

Nous sommes restés de ce côté pendant 2 heures. Les conditions y sont plus durcies que dans la Red Bird par exemple mais étant un versant moins tracé, le plaisir de la glisse est au rendez-vous.

Après 3 heures de glisse: Direction McDo pour la suite d’une journée parfaite!

😉